27/06/2015

Transalp 2015 : on est encore là !

 

Prologue,

 

 

 

Et voilà, chaque année, on se dit, et surtout Francis, c’est la dernière et chaque fois on y revient….

 

Et de moins en moins seuls. Cette année Marc, l’aigle du Kirchberg, en est à sa dixième apparition sur les routes de la  Transalp, moins quelques étapes de pluies, l’Iron chicken en est à sa neuvième, entre 2 triathlons, mais il y a les nouveaux, les  perdrix de l’année. Pour commencer et en dernière minute, Franck, franco-luxembourgeois qui roule sur Cannondale (il semblerait qu’il n’y ait qu’un magasin de vélo au GDL). Il remplace au pied levé Notre Liz internationale qui se remet d’une mauvaise chute. Il fait équipe avec Flying Riccardo et doit vaincre le signe indien et éviter la poisse des coèq de Richard. Il y a Patrick, grenoblois, qui est parachuté tel Alaphilippe dans une équipe belge, sponsorisée par Etixx, il fera équipe avec Thomas de Lier. Et enfin les jeunes rookies, qui roulent ensemble pour la gloire du team, Pierre qui s’est économisé toute l’année (il a 2000 km) et Tanguy, qui n’habite plus chez ses parents et a emmagasiné au moins 200 pions par semaine. Nous sommes donc 6 équipes ; Pierre et Tanguy (Team De Lux Be), Patrick et Thomas (Team De Lux Fr), Franck et Richard (Team De Lux Lu), Gary et Phil2 (Team De Lux Uk), Francis, l’oldtimer aux côtes froissées et Marc (Team De Lux Super de Lux) et enfin, réunis après 2 ans d’absence, Iron Chicken et son fidèle poney de Saint-Hubert (Team De Lux).Pour encadrer cette armada verte, nous avons fait appel à notre directeur sportif émérite, Aurèle. Il gèrera la logistique avec Emile, dit Lance de Remichampagne, ancien transalpien actif, qui ayant échangé son vélo pour une truelle, nous aidera par son expérience et son doigté. L’équipage ne serait être complet sans parler de Mathieu et Alexandre, nos petit et grand sapin de l’année qui vont nous prendre en main entre les étapes, Ils sont en vacances après de brillants examens, j’ai nommé les kinés de la bande.

 

 

image.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’équipe s’est divisée en 2 blocs et quatre voitures pour le trajet, un de Luxembourg et un d’Arville, envahi par la marche du souvenir, organisée là-bas cette année pour encourager cette pratique au détriment de la voiture. Voyage sans encombre sur ces foutues autoroutes allemandes, pleines de travaux et de « Stau » pour prendre l’apéro au frais sur la terrasse de l’hôtel, que nous partageons avec un rallye de vieilles voitures qui rappellent des bons souvenir à Aurèle et Francis. Nous sommes vendredi soir et tout baigne.

 

Samedi sera la plus mauvaise journée, selon les prévisions d’Evelyne (elle nous annonce une tempête de …soleil pour la semaine) et la plus cool selon les participants. RDV à 10.00 pour essayer le premier col et s’assurer du bon état de nos montures. Gasp un des leaders est déjà mis à l’amende pour retard (il n’est pourtant pas Pedro et nous ne sommes pas à Luxembourg). Nous avons enquillé une trentaine de km et 450 de dénivelée sauf Francis, qui a acheté son Garmin à Marseille, et qui a déjà grimpé 200 M de plus. Retour à l’hôtel à 11.30 pour diner, voire déjeuner. Quartier libre jusqu’à 15.00 et puis inscription pour récupérer nos dossards et croiser les fidèles amis de cette course internationale. Quartier libre jusqu’à 19.00 où le briefing général de l’équipe occultait celui de l’organisation et où le restaurant occultait la pasta-party d’avant-course.

 

Ayant profité de cette journée pour lever les jambes, je ne sais l’emploi du temps de mes collègues, mais des langues indiscrètes m’ont parlé de perfusion super de Lux, associé à du momifiage de thorax en taping, suivi de compex thoracique et sous-abdominal, d’autres de rendez-vous d’affaire entre 12 et 15.00, d’autres de voyage au parking de l’aéroport de Munich pour le forfait maximun, la seule chose sûre demeure l’arrivée de Gary et le nombre de chopes mis sur la note de l’hôtel.

 

image.jpg

 

image.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image.jpgimage.jpgimage.jpgimage.jpg 

 

 

image.jpgimage.jpgimage.jpg

22:36 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

10/07/2014

Epilogue : Arco - Saint Hubert 908kms

Arco-St Hubert 908kms

 

Dernier petit déjeuner, et quel petit déjeuner. Buffet à volonté, plein de bonnes choses, on en profite pour garnir généreusement nos assiettes de morceaux d’appelstrudle, de croissant au chocolat, d’œufs brouillés, de lard, etc…

25° à la terrasse au bord de la piscine. Elle est pas belle la vie !!!!

On prépare déjà la Transalp 2015… mais à partir de demain.

Qu’allons-nous retenir de cette édition ???

Le plus important, chacun est rentré sans problèmes de ce périple, pas de chutes, pas de bobos, pas d’accident.

Outre l’aventure sportive, une belle aventure humaine. Nous avons cultivé le rire, le sourire, la bonne humeur et la bienveillance. Pas un jour sans un éclat de rire au repas, des moments mémorables, qui resteront comme on dit. Aucune tension dans un groupe ou, pourtant, le plus âgé a des enfants de l’âge du plus jeune, les uns sont Néerlandophones, les autres Francophones, Anglais ou Luxembourgeois.

Nous avons la chance de pouvoir pratiquer notre passion à fond, profitons-en au maximum. Nous pouvons vivre comme des professionnels du Tour de France pendant une semaine. Nous nous offrons une parenthèse enchantée. On est fatigué physiquement et c’est bien normal, mais mentalement, on est régénéré.

Il est à présent l’heure de nous quitter.

Gary et Amy prolongent leur séjour en Italie, Richard, Liz et Marc reprennent la route du Grand Duché, Phil et Francis celle de la province du Luxembourg en compagnie de Phil2, Thomas et Aurèle qui, après un crochet à Arville, retrouveront leurs penates Valborsetaines, Lierroises ou Flandriennes.

J’espère que nous avons pu vous faire partager un peu de notre passion, de notre aventure, un peu de nos joies ou de nos peines.

Vivement l’édition 2015

13:37 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

7ème étape Rovereto - Arco

7ème et déjà dernière étape de notre périple Transalpien…

http://www.tour-transalp.de/fileadmin/user_upload/strecke/2014/img/HP_Etappe07_STT.jpg

 

De l’avis de tous, la semaine est passée à une vitesse incroyable.

Bref compte-rendu de l’étape, le matin au petit déjeuner, un peu d’inquiétude se lisait quand même sur nos visages. Non pas que la longueur de l’étape (77kms) nous faisait peur mais le profil des cols n’inspirait pas à la plaisanterie.

Les 3 premiers kilomètres du Brentonico ne descendront jamais sous les 10% et le profil du Monte Faé se passe de commentaires.

http://www.salite.ch/Italia/2459.gif

Nous trouverons même des panneaux indiquant 18%, 20% et 23% dans le dernier kilomètre.

Après un périple de 800kms, autant dire que les jambes brulent.

Nous terminerons l’étape par la descente du Monte Vélo le bien nommé, très boisée qui nous prive malheureusement de la vue sur la pointe nord du lac de Garde.

Pour l’anécdote, Gary réalisera le grand slam devant les Phil’s, l’original tractant sa copie en montée, ce dernier montrant la bonne trajectoire à son leader dans la descente.

Marc les suivant de peu, devant Thomas qui finira sa première Transalp sur les genoux, et Francis.

La troupe se retrouvant sur le parking de l’hôtel qui nous hébergera afin d’arriver tous ensemble.

Mais coup de théatre, Francis, que l’on pensait retrouvé très ému, après avoir passé la ligne de ce qui est sa dernière Transalp, nous lance sur le parking, « Quoi ma dernière Transalp ? Vous rigolez ? … »

Grand soulagement pour le Team de Lux super de Lux…

Liz et Richard qui ont décidé de faire route ensemble pour cette ultime étape nous ont demandé de ne pas les attendre, nous rejoignons le centre d’Arco tous ensemble afin de passer la ligne définitive de cette Transalp 2014 en équipe. Bras dessus, bras dessous, à tous seigneurs… Le team de Lux super de lux, IronMarc et notre Arvilois passera la ligne en premier sous les applaudissements des spectateurs et de nos accompagnateurs, Aurèle et Amy, sans qui, notre Transalp ne pourrait pas être aussi réussie.

Les grands masters, Ze Iron Chicken et Thomas 39x26 (en référence à l’énorme braquet qu’il a poussé en cette fin de parcours) devant le team de Lux Uk Gary et Phil2 qui ont déjà convenu de revenir en 2015, l’un ayant promis d’apprendre le Français, l’autre d’apprendre à rouler plus vite.

On passe la ligne, on enlève notre numéro et on nous remet notre médaille de finisher, cette fois, c’est la fin. Emotion, tristesse, satisfaction … nous sommes envahis par des sentiments contradictoires, oui on l’a fait, dommage c’est déjà fini… C’est à quelle date l’année prochaine, on connait déjà le parcours ???

Enfin, un des meilleurs moments, dans le respect de la tradition, le verre bien mérité sur une terrasse ou le team de Lux a ses habitudes, la bière par ½ litre, la bruschetta et une fois n’est pas coutume, on fait sauter les bouchons de prosseco’s… Liz et Richard nous rejoignent sous les applaudissements des coéquipiers. Plus que jamais, la bonne humeur est de mise. Cela aura été, de l’avis de tous, une constante bien agréable tout au long de cette semaine.

Les coureurs n’oublient pas de rendre hommage à leurs accompagnateurs en leur offrant une petite « hola » digne des plus grands stades de la coupe du monde.

Aurèle, merci pour l’organisation sans failles (n’oublies pas le code wifi …), toute la logistique, quel confort pour nous de pouvoir trouver nos valises dans nos chambres dès l’arrivée des étapes, nos sacs à dos avec des vêtements secs et chauds dès la ligne d’arrivée passée, pour ta bonne humeur, ton expérience que tu partages, j’espère que nous pourrons encore en faire beaucoup ensemble.

Amy, Thank you for the care brought to our tired legs, thank you for your good mood, your smile and your availability. You had long days. We hope that you had fun as much as us and that you will return next year.

Rassasié, nous regagnons notre hôtel avec une seule idée en tête, s’offrir un petit moment de détente dans la piscine et regarder le match de nos diables rouges qui affrontent l’Argentine.

Malheureusement…

Dernière soirée à Arco et tournée générale de Frites et glaces à volonté… et il est déjà temps d’aller se coucher.

 

13:35 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |