01/07/2015

Etape 4: Livigno - Aprica, 143 km, 3500 D+

 

142kms au programme et quel programme !!! Un menu 4 services  Passo d'Eira en apéro, Passo  Foscagno en entrée, le Passo Gavia en plat de résistance et comme dessert le Mortirolo. 
Les mines sont tantôt inquiétés, tantôt préoccupées au petit déjeuner, il est temps de prendre des forces, une grosse journée nous attend.
Thierry décrète qu'à la Saint Thierry, on reste au lit, il fera donc la liaison vers Aprica avec nos anges gardiens.
Brève neutralisation et nous voilà déjà à table, l'Eira et le Foscagno seront avalés comme de vulgaires entremets. Personne ne fera d'effort inutile, Richard ayant même décrété une journée de cyclotourisme.
Comme à leurs habitudes, Franck et Gary feront la course en tête suivi par le tandem Pierre-Tanguy et la paire Franco-Anversoise ou plutôt Belgo-Parisienne, la rumeur prétendant qu'en bon Français Pat ne prend pas un relais laissant tout le boulot à Thomas.
Derrière les Phil's, l'original et sa copie feront route ensemble durant une bonne partie du Gavia.
De son côté, Marc peaufine sa condition pour l'ironman de Zurich et Francis montent à sa main...
Francis en bon mathématicien méditant sa doute sa citation du matin "quand on sera au milieu, ce sera la moitié..."
Rapide descente sur Bormio, passage au centre du village et là on a le choix, Stelvio à gauche, Gavia à droite... Ce sera à droite pour nous, et c'est parti pour 26 long long kms d'ascension. Alternance de passage raide et plus doux, la route de piètre qualité ne nous empêchent pas de profiter des paysages à plus de 2.600m d'altitude. Le plat passera pour tout le monde sans trop de soucis à l'inverse de la descente ou Franck et Gary connaîtront la même mésaventure en crevant tous les 2. Fort heureusement pas de problèmes, nos 2 amis pouvant repartir. 
De nouveau une descente vertigineuse sur une route dans un état déplorable direction Ponte Di Legno et le pied du célèbre Mortirolo que nous n'escaladeront pas par son versant le plus dur mais celui-ci vaudra quand même son pesant de cacahuètes, la pente est irrégulière et varie entre 6 et 13-14% par moment voir plus sur les 2 derniers kilomètres dans les lacets nous conduisant vers le sommet. Mais qu'importe pour Francis qui passera même le grand plateau sur un replat malgré des douleurs aux pieds liés à des problèmes de semelles orthopédiques inadaptés... Ou mise à l'envers d'après les informations glanées sur la table de massage... Ou de souffrance pour certains... 
Le sommet atteint, on ne plonge pas encore sur Aprica, il nous reste 28kms d'un toboggan à flanc de montagne pour rejoindre l'arrivée, le revêtements ne s'améliore pas et c'est sans prendre aucun risque que les équipiers du team de Lux rejoindront la grande chaussée marquée des inscriptions à la gloire des vedettes du Giro.
Le menu est copieux, les organismes sont fatigués, nos kinés ont un boulot de monstre pour nous remettre sur pied ou plutôt en selle demain... 
La mi-course est passée, il nous reste 3 étapes et un peu plus de 350kms à parcourir... Haut les cœurs !

DSC_0110.JPG

DSC_0103.JPG

DSC_0104.JPG

DSC_0105.JPG

DSC_0108.JPG

DSC_0112.JPG

 

 

 

19:22 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Toujours sympa de vous lire! Chapeau à vous tous!

Écrit par : Vinciane | 01/07/2015

Bravo à tous. Les bobos sur le vélo font moins mal que ceux de la dure réalité de la vie. Eclatez vous! Vivez la vie à fond. Bonne continuation. Merci pour les beaux reportages.

Écrit par : Marie Laure | 02/07/2015

Allez courage vous êtes terrible même le narrateur Phil tu peux les sunommer Rodrigo il ne ferais pas tache a la télé ... Peut être une idée pour une étape un commentaire live ...

Écrit par : Laurent | 02/07/2015

Bravo à vous tous.
La montagne sous le soleil, c'est magnifique, même si parfois les jambes sont lourdes. Go,go,go,...

Écrit par : Alex | 02/07/2015

Chapeau les gars. Bravo a vous tous. Toujours très agréable de lire ses comptes rendus. On s'y voit un peu...mais Pour vous c'est du concret et demain une nouvelle journée commence. Allez go go go

Écrit par : Thibaud | 02/07/2015

Allez les petits gars plus que deux quarts de trois sixièmes comme dirait Francis :-)

Écrit par : quentin | 02/07/2015

Bonjour à tous,

On suit votre périple depuis la France :))
Chapeau pour ce que vous avez déjà fait et courage pour la suite!
Superbe décor pour votre semaine.
Nous ne sommes pas chez nous mais dans l'Oise.
Nous attendons dans la fournaise pour courir les championnats de France ce week-end.
C'est bon, j'ai une casquette Eddy Merckx:))
Merci Thierry
Par chance les côtes sont moins dures que les vôtres
(on se rassure comme on peut) mais les concurrents seront pressés

Que la force soit avec vous!

Un supporter

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 03/07/2015

C'est de vancouver que j'ai suivi votre course....on s'y croirait presque. Ca me donne envie de m'inscrire pour l'annee prochaine.
Compliment egalement pour votre journaliste.
Bien sur tres fier de Patrick et de tous de ses comperes.
John

Écrit par : John Blakeley | 04/07/2015

Les commentaires sont fermés.