03/07/2014

5ème étape : Fiera di Primiero-Crespano del Grappa 122kms 3.000m de dénivelé

Ce matin, stupéfaction au réveil, pour le team de lux ! Une sorte de boule jaune est apparue dans le ciel et reflète une jolie lumière sur les flancs de la montagne qui nous entoure. Enfin, une vraie belle journée sur cette Transalp. On le remarquera d’ailleurs à l’arrivée à Crespano Del Grappa, le thermomètre nous indiquera 32°. Nous avons pris 30° en 48 heures.

L’étape qui nous est proposée ce jour nous offre 3 cols à escalader. Francis a, d’ailleurs, remarquablement plastifier les profils de chacun des cols pour les donner aux membres de l’équipe.

http://www.tour-transalp.de/fileadmin/user_upload/strecke/2014/img/HP_Etappe05_STT.jpghttp://www.tour-transalp.de/fileadmin/user_upload/strecke/2014/img/HP_Etappe05_STT.jpg

 

Nous partageons nos souvenirs, et le Monte Grappa nous semble à tous et de loin, le col le plus dur de la journée, 29kms d’ascension dont les 8 premiers particulièrement régulier et difficile avec ses 9-10% et le reste totalement irrégulier présentant de partie plus plate voir même légèrement descendante et des rampes à 17-18%.

Nous logeons à une quinzaine de kilomètres du départ et nous décidons donc de rejoindre le sommet du dernier col que les 4 valeureux ont empruntés hier en voiture avant de nous laisser glisser gentiment sur la ligne de départ.

image.jpg

La météo est superbe et nous profitons même d’une terrasse quelques minutes avant le départ.

 

Photo : Sonne da. Teilnehmer nicht.
Sunshine is here. But where are the riders?

 

9h, le starter libère les concurrents, le team de lux fait route ensemble en direction du passo Gobbera, 1ère difficulté de la journée. 8 maillots verts, le soleil, le rire cultivé sur le vélo aussi, c’est beau une équipe.

Le passo Gobbera se monte à un bon rythme, c’est relativement court 6kms et la pente est régulière à 6%, Gary pour une fois derrière nous, prendra congé de Liz, Francis,Phil et Phil2, passera Thomas qui est en difficulté, les développements proposées par la roue en prêt de l’organisateur n’étant pas forcément faite pour enchaîner les étapes de montagne.

Gary, fatigué par l’étape dantesque de la veille, fera route jusqu’au sommet du 2ème col avec Richard et Marc, qui eux, comme Phil2, n’ont pas l’étape d’hier dans les jambes.

Bref ravitaillement, et on s’engage dans la descente nos menant au terrible Monte Grappa qui nous offrira au sommet une vue splendide sur la vallée avoisinante.

Flying Riccardo et Ironmarc entament l’ascension ensemble, Gary qui a mangé tout ce qu’il trouvait au ravito les suit pas loin. Phil2, après avoir fait la descente en compagnie des leaders dames, qui le remercieront d’ailleurs pour les relais, se lancent également dans la montée.

Thomas souffrira dans cette première partie, la pente est peu propice à son 39x26.

Francis, comme à son habitude, a bricolé son garmin, cette fois, c’est le support qui a laché, a distancé notre poulet de 6 semaines dans la descente pour entamer seul l’ascension.

Quant au poulet, marqué comme ses camarades qui ont parcouru l’étape d’hier, il a décidé de gérer son effort et de faire l’étape à sa main.

Dans le Monte Grappa, nos 3 ténors jouent au chat et à la souris.

image.jpg

Richard, Marc et Gary se passent et se repassent au gré de la pente, ce dernier reprendra l’avantage dans les derniers kilomètres et fera une dernière descente tambour battant pour terminer 10’ devant ses 2 camarades.

Phil2, qui a fait l’étape à son rythme, terminera avec le sourire 20’ derrière son coéquipier Britannique.

Thomas complétement épuisé par les rampes abruptes arrivera bien marqué par l’effort peu avant notre old timer d’Arville qui affiche toujours une forme éblouissante au grand dam de Marc qui devra se trouver un nouveau coéquipier pour l’année prochaine.

image.jpg

Phil arrivera, quant à lui, en un peu moins de 6h à peine marqué par l’effort.

image.jpg

Npus rejoignons en vélo notre magnifique hotel situé à 9kms de l’arrivée, un petit décrassage s’impose, et nous dégusterons un bon plat de jambon italien en attendant le retour de Liz.

Applaudissement à son arrivée, Liz est rentré sans encombre, gérant ses forces dans la dernière ascension même si celle-ci lui a paru horriblement longue. Francis et Richard l’ayant attendue sur la ligne pour la raccompagner.

image.jpg

Tournée de coca light pour elle et plat de jambon italien pour tous.

Et maintenant place au …

image.jpg

18:39 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Un plaisir de vous lire tout les soirs..ça donne envie,mais j'imagine la préparation et les conditions d'une telle épreuve..félicitations à tous..

Écrit par : jB Arnould | 03/07/2014

Bravo à Liz et à tous! Que le soleil soit avec vous jusqu'au bout!:-)

Écrit par : Anne-Pa | 04/07/2014

Les commentaires sont fermés.