30/06/2014

2ème étape Sölden-Brixen 123kms 2.900m de dénivelé

Bonjour à tous,

 

Ce matin, au petit déjeuner, les uns scrutaient le ciel, les autres le site internet de l’organisation afin de voir si le départ sera donné. 2 camps s’opposent, ceux qui veulent partir (le gros de l’équipe) et ceux qui ne veulent pas (Les Luxembourgeois…)

En effet, la neige est tombée cette nuit dans les derniers kilomètres du Timmelsjoch. Nous partageons l’hotel avec le Directeur de course qui, en grand professionnel, a envoyé une équipe là-haut… Vers 8h, l’information tombe, nous partons malgré la neige bien présente …

 

Le dilemme, à présent, est comment allons-nous nous habiller ? sachant qu’on attend 0° au sommet du col et 22° à l’arrivée à Brixen. C’est donc transformé en bonhomme de neige que nous nous lançons à l’abordage du fameux Timmelsjoch et ces 23kms de montée très irrégulière.

Comme à son habitude, Gary s’en va, non sans avoir salué ses camarades de jeu. Phil2 et Thomas feront route ensemble à quelques mètres de distance, tantôt l’un, tantôt l’autre devant. Phil2 prenant, dans ce col, l’avance sur le sommet. Tandis que le poulet de 6 semaines, au prix d’une montée régulière reprendra Thomas peu avant le sommet, suivi de près par Richard, follement encouragé par ses fans (1 vache et ses 2 veaux) de Marc toujours ravi de la météo et de Francis, qui après son étape de feu d’hier, a décidé de ménager sa monture et de Liz, qui soi-dit en passant, aurait retrouvé un connexion à Strava…

Les 5 derniers kilomètres nous offrent des paysages de carte postale, nous escaladons le col au milieu de mur de neige. Malgré l’effort, chacun s’en souviendra à coup sûr.

La descente est abordée tambour battant par Richard qui reprend, ni plus , ni moins, que Phil, Thomas et Phil2, ce dernier au bénéfice d’un feu rouge retrouvera Flying Riccardo mais cela ne durera que quelques kms.

A peine la descente terminée, un rond-point, une épingle à cheveux et le Jauffenpass se dresse devant nous, 19kms d’une montée très régulière ou aucun répit n’est permis. Nous assistons dès les 1er mètre à un spectacle digne d’un jour de solde dans les plus grand magasin de mode du pays. Des coureurs arrêté partout ou c’est possible, qui se transforme en véritable chameau, veste imperméable, coupe-vent, manchette, jambières et surchaussures prennent place dans les poches, sous le maillot, enfin partout ou il y a de la place…

Gary continue son solo devant tandis que Phil2, Thomas et Richard entame la montée ensemble. Chacun prend son rythme, celui de Thomas un peu plus rapide que Richard et que Phil2 qui se retrouveront à mi-col au ravitaillement. Peu après celui-ci les coéquipiers se sépareront, Phil2 ne pouvant suivre le rythme de Flying Riccardo. Marc, dont le soleil a réveillé les jambes doublera dans la montée Phil et Phil2. Assis sur sa selle, les jambes tournant comme les meilleures horloges Suisses, notre ironMarc est impressionnant d’aisance.

Pour ceux qui pensaient que l’étape se terminait au sommet du col et que nous allions pouvoir gentiment nous laisser glisser jusqu’à la très belle de Brixen, c’est raté… 20kms d’une belle descente, pas trop technique au dire du zic et puis d’un faux plat descendant ou les protagonistes sont obligés de pédaler fort pour conserver leur place. Fort heureusement, le vent nous est plutôt favorable.

Un dernier petit tape-cul et l’arrivée est en vue. Gary continuant sur sa moisson de victoire d’étape, suivi de Thomas, qui a ressenti la fatigue à 4kms du sommet du dernier col, de Richard dont le profil de l’étape fait de longue descente et de grand bout droit lui convenait à merveille, de Phil2, un peu déçu de sa performance, de Marc, qui s’est fait passer par Phil2 dans la dernière descente malgré que ce dernier lui ai proposé de l’accompagner, de Phil, qui après pensé rallier l’arrivée à 25 à l’heure, a finalement accroché un bon groupe pour rentrer à Brixen à 50 à l’heure, de Francis, qui n’a pas poussé, à part une petite gueulante à l’arrivée car ses camarades l’abandonnait pour rentrer à l’hôtel pour s’adonner aux bons soins d’Amy. En passant, si à peine la moitié de l’équipe s’est allongé sur la table de massage hier, cet après-midi, c’est l’ensemble de l’équipe qui y est passée. Preuve que la fatigue se fait déjà sentir chez les coureurs et que les soins prodigués par Amy n’ont rien à envier à ceux des conifères (petit et grand sapin) des années précédentes.

Liz quant à elle, rejoignant la troupe après avoir gérée de main de maître la météo, les cols, les descentes… On n’a même pas l’impression qu’elle souffre autant que ses coéquipiers masculins.

A tous nos fans, n’hésitez pas à commenter ou à laisser vos impressions…

Faute d’une connexion internet suffisamment performante, les photos suivront…

22:17 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

29/06/2014

1ère étape : Mittenwald-Sölden 115kms pour 2.423m de dénivelé.

En préambule, nous ne pouvons pas passer sous silence notre soirée de la veille. Si nos supporters pensent que nous sommes venus uniquement pour faire du vélo, ils se trompent lourdement. Le Team de Lux en profite également pour honorer de sa présence l’une ou l’autre manifestation locale comme en témoigne la photo ci-dessous… Le Team de lux, ce n’est pas seulement les jambes, c’est aussi la tête

 

La plupart d’entre nous à compris qu’il s’agissait d’une commémoration pour les 100 ans de l’assassinat de Franz Ferdinand, événement qui déclencha la 1ère guerre mondiale. D’autres ne sont pas loin d’imaginer qu’il s’agit là d’un hommage à la dernière transalp de notre oldtimer d’Arville…

La soirée fut également riche en rencontre et pas n’importe quel rencontre…

 

La soirée se termina par une « dos bollos » proposé par Phil sans laquelle, il ne peut sans doute rouler le lendemain.

Quant à l’étape elle-même… La météo prévue hier s’est malheureusement bien vérifié et c’est, contrairement à la photo, sous une pluie battante que nous entamerons  cette Transalp.

Nous sommes donc partis en rang légèrement dispersé, non sans avoir offert à nos fans une dernière photo souvenir… ils pourront dire à leurs petits-enfants « on y était ».

 

 

Dès le départ, chacun prend son rythme, Gary reprend ses bonnes habitudes et part en éclaireur accompagné de Thomas. L’approche des rampes du Buchener Hohe se fait tambour battant. Après une descente prudente, chacun trouve un groupe à sa mesure, Phil, tel le chef Chaudard dans la 7ème compagnie est pris en tenaille entre Gary et Thomas devant, Francis et Phil2 derrière. Marc roulant à son rythme souhaitant profiter d’une météo qu’il apprécie tout paticulièrement. Richard et Liz fermant la marche.

Le Terrible Kuthai se présente devant nous, 23kms d’ascension à 6% avec des rampes terribles dans sa 2ème partie allant jusqu’à 17% par endroit… et de longs endroits… Phil2 part à la recherche de son idole, ze iron chicken, dès les 1ère rampes du col, il le retrouvera peu après la mi-col. Francis, le métronome, monte à sa main et reste en embuscade non loin… Devant Gary prend congé de Thomas, qui pour sa 1ère participation, fait déjà une belle impression…

Plus on monte et moins la visibilité est bonne, Gary remettra même son k-way avant le sommet du col. La température diminue, le brouillard s’intensifie, on ne distingue plus la pente par endroit, et ne parlons pas du décor… Chacun bascule au sommet avec appréhension, la descente sera glaciale et pluvieuse, nous sommes trempés jusqu’aux os. C’est non sans mal et avec une extrême prudence que nous arrivons enfin dans la vallée qui nous mène à Sölden. 30kms avant l’arrivée, on entrevoit le bout du tunnel. Gary en tête, Phil2 qui reprend Thomas et qui seront repris par… Francis qui produira son effort au bon moment pour coiffer ses 2 compères à l’arrivée… Chapeau bas bonhomme.

Thomas, bien entamé par l’effort, terminera quant à lui devant Phil2 victime d’une petite fringale à 5kms de l’arrivée devant Phil, victime des crampes dès les 1er kms nous menant à la terre promise (l’hotel, la douche chaude et les bons soins d’Amy), la plupart des coureurs avec qui nous avons parlé, nous ont confirmé que eux aussi avec les muscles tétanisés…

 

Marc arrivera peu après, le moral inversement proportionnelle à la quantité des précipitations, les muscles frigorifiés par le froid, notre vaillant triathlète rejoint tout de même l’arrivée.

Richard quant à lui fermera la marche quelques minutes plus tard…

Quant au fan de Liz, qu’ils ne s’inquiètent pas, un problème technique l’empêche de publier ses données de l’étape sur Strava… les mystères de la technologie !!!!

Demain, direction Brixen via le Timmelsjoch  et le jaufenpass… avec un météo encore …

21:46 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/06/2014

Transalp 2014 : nous revoilà

Et c’est reparti pour la 9ème participation consécutive du team de Lux à la Transalp.

 

4 équipes se lancent à l’assaut des cols Autrichiens et Italiens cette année pour nous mener à Arco sur les rives du Lac de Garde.

1ère équipe de choc et de charme, Liz et Richard, en reprennent pour une 2ème Transalp, après celle de 2013. Liz se présente en grande forme après un Bordeaux-Paris en solitaire et Richard (Mario kart) aussi rapide sur le vélo qu’au volant de la tdl mobile affublé de son volant personnalisé à la guidoline du team.

  

Avant

 

 

Après

 

Phil, ze iron chicken et Thomas feront route ensemble. 8ème participation pour notre triathlète, qui a déjà prévu d’aller courir avant les étapes et de rentrer à l’hôtel à la nage à chaque fois que ce sera possible. Thomas, quant à lui, découvre la Transalp après une participation à l’étape du Tour à Annecy l’an dernier et une Ventoux cette année. Welcome Thomas.

 

Marc ou IronMarc, dont les célèbres blagues que l’on ne connait pas (surtout celle du gars qui va à la pompe… ) sont très attendue au repas du soir, rempile pour une 9ème participation avec notre oldtime d’Arville, Francis, qui malgré un agenda plus que chargé, a pu dégager une semaine pour ce qui sera sa 6ème dernière Transalp.

Dernière équipe, la team de lux uk, en honneur à son leader Gary, qui malgré sa condition d’après lui « moyenne », c’est vrai qu’il n’a remporté le contre-la-montre de sa province qu’à 40 km/h de moyenne, devrait encore ne montrer que sa roue arrière à Phil2 qui assurera la représentation de la branche Liègeoise du team de Lux pour la 3ème année consécutive.

Nos 4 équipes seront bien entendus encadrée par notre sportdirector Aurèle, le mage de St Laurens, qui malgré ses problèmes reinaux, tiendra la boutique d’une main de fer dans un gant de velours. Aurèle nous a, d’ailleurs annoncé qu’il faudra bien veiller à son hydratation durant cette Transalp, Hilda peut-être rassuré, nous y veillerons comme le montre la photo ci-dessous

 

Aurèle sera accompagné de Amy, qui officiera en tant que kiné, et prendra soins, non seulement de son Gary mais également des bobos multiples et nombreux des autres membres du Team. Bienvenue à elle.

Au sujet de l’encadrement, une 1ère rumeur vient un peu ternir la belle harmonie. Il se murmure que l’un des concurrents qui, dans un premier temps aurait postulé comme assistant manager souhaiterait à présent prendre la place du calife… gageons qu’il ne s’agit là que d’une rumeur…

 

Nous vous présentons également le menu de la semaine, 824kms, 19 cols et 19.200m de dénivelé

 

Route

passes

km

hm

 

29.06.2014

Mittenwald – Sölden

2

115,37

2.472

to stage 1

30.06.2014

Sölden – Brixen

2

123,28

2.923

to stage 2

01.07.2014

Brixen - St. Vigil

1

89,18

2.237

to stage 3

02.07.2014

St. Vigil - Fiera di Primiero

5

154,74

3.490

to stage 4

03.07.2014

Fiera di Primiero - Crespano del Grappa

3

122,37

3.164

to stage 5

04.07.2014

Crespano del Grappa - Rovereto

3

141,56

2.907

to stage 6

05.07.2014

Rovereto – Arco

3

77,29

2.074

to stage 7

total

 

19

823,79 km

19.267 hm

 

 

 

 

Quant à la météo, d’après le service météo d’Arville, on s’en fout, d’après les prévisions de l’organisateur et de Richard « Evelyne » Dheliat, le déluge nous attend pour cette 1ère étape…

A cette heure, toutes les équipes sont arrivés et sont fin prêtes surtout IronMarc qui sort d’une saison particulièrement chargée avec l’ironman 70.3 de Phucket

 

De l’ironman d’Afrique du sud…

 

Et de l’ironman 70.3 de Pescara

 

 

Nous ne pouvons finir cette présentation, sans une pensée pour Thierry, notre coach, notre maître à tous, qui fête aujourd’hui son anniversaire… Bon annif Coach en espérant que tu seras des nôtres en 2015 !!!!

Une pensée également à tous ceux qui nous ont été des nôtres les années précédentes : grand et petit sapins, Emile, Luc, Gérard, JP.

 

18:36 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |