03/07/2013

Stage 7 KALTERN-Arco 103 km denivele 1600m

 Studio Brussel_ Rudimental - Feel The Love (live at Club 69).mp3


 


stage7.jpg


hoehenprofil_e7.jpg


titre.png


 


sanglierG.png


Et oui toutes les bonnes choses ont une fin, voici deja la derniere etape de cette transalp ou jusqu a aujourd hui nous n avions pas encore vu le soleil. Un vent de revolte a couvé hier soir, certains membre des voyages de luxe se plaignant, les uns de la pression d eau de leur douche, d autre d une toilette ne fonctionnant pas, d autres encore du manque d eau chaude et les derniers d un menu pour le moins frugal. Bref plus on s habitue a un certain luxe, plus on se plaint. Apres avoir deguste une derniere dos bollos sur la terasse de l'hotel, coucher tôt pour la troupe. Apres une bonne nuit de l avis général, sauf pour francis et marc qui se sont rendus compte ....au réveil qu ils avaient dormis dans un lit sans.....drap ( faut pas demander comment ils etaient occupés pour ne pas l avoir remarqué ! Nous quittons notre hôtel au milieux des vignes vers 8h40, phil toujours à l heure, jamais avant l'heure pour nous rendre comme a notre habitude dans le groupe d ( soit le dernier groupe), sauf pour nos 2 champions gary et le grand de lietch qui ont pris pluśque leur habitudeśdans le groupe b Depart neutralisé pendant 10 km,


1013680_617048931646114_1808007231_n.jpg


Richard´prenant en charge de ramener Martin et Phil dans sa roue jusque a la queue du groupe b, bien aidé pendant 15 km par un autre coureur qui assura seul le tempo devant richard avant que ce dernier ne fasse le bond pour combler le trou avec le peloton précédent, laiisant sur place celui qui avait assuré la tête pendant ces 15 km ( cela ne se fait pas dixit le poulet, il aurait fallu emenner ce coureur avec nous, ricardo étant d un avis plus compétiteur et moins courtois) Ah oui, pour la première fois de la semaine, le soleil essayait de pointer son nez.


A_L032560.jpg


 


Au pied du premier col, le Fai della Paganella, la moyenne de phil2 affichait après 34 km : 41km/h, nous n avons pas osé demander la moyenne de Gary. Avant dernier col de 11 km pour 900 m de denivele. On remarque que beaucoup de participants sont dans le dur, alors que pour les differentes équipes TDL cela a l air de devenir de plus en plus facile. Cela se confirme dans le col ou, si le rythme reste élevé, certains concurrents semblent accuser une fatigue bien legitime. Au sommet de ce dernier vrai col de cette Transalp 2013, direction Ponte Arche pour une descente à tombeau ouvert sur une magnifique grand route, le tout accompagné d'un peu de soleil, ce qui ne gâche rien. Dernier ravitaillement au pied du passo del Balino, mais le tdl ne fait´pas son marché aujourd hui, et le dernier effort, sur le vélo, de cette semaine pour les vaillants chevaliers verts. Un passo del Balino avalé comme si il s'agissait d'une vulgaire rampe de pont avant la plongée sur Arco pour laquelle Phil nous avait demandé une extrême prudence. Le conseil a ėtė parfaitement par tout le monde jusqu'au ... denier virage, ou l'aigle d'Arville victime d'une crevaison chuta malgré tout assez lourdement, tout cela à 20m dans le dernier virage de la derniere étape de sa dernière transalp. Stupefaction et inquiètude chez les équipiers du team de lux déjà arrivé mais notre Francis est solide et se relèvera avec quelques belles brûlures et une épaule suffisament abîmée pour remettre en cause sa participation à l'étape du tour la semaine prochaine.


Pas besoin d'appeller Europ Assistance, la solidarité TDL jouant au maximum, l'un s'occupant de Francis, l'autre d'appeller l'ambulance, un troisième de changer sa chambre à air, un quatrième de lui prêter sa ceinture cardio pour tenir son bras,  le dernier de le remettre en selle et de le pousser jusqu'à la ligne d'arrivée


 Il refusa la radio sur place ne faisant confiance qu au bon docteur, celui ci etant prevenu, il va lui falloir commencer les consultations plus tot lundi matin.

image.jpg



image.jpg


Après ses péripéties, il ne nous reste plus qu'à accueillir comme il se doit notre couple Liz et Richard, qui termineront une fois de plus cette étape avec brio, Liz forçant l'admiration de ses coéquipiers, chapeau bas.


IMG_3433.JPG


 


 L'équipe peut, dès lors, prendre la direction de l'arrivée officielle, pour les traditionelles photos bras dessus bras dessous, recevoir sa médaille


1000758_616586185025722_1209031722_n.png


 


 et le maillot finisher bien mérité.


IMG_3434.JPG


 


 


Pour certains membres du TDL, ce fut la 8ème transalp, pour d'autres la 7ème, d'autres encore la 5ème, pour les moins nouveaux la 2ème et pour les 2 tourtereaux la 1er. 


 


 


 Et chaque année c'est .... toujours aussi dur mais les 8 membres de l'équipe n'ont jamais aussi bien roulé à la transalp que cette année,


 


IMG_3414.JPG


 Gary fut tout simplement éblouissant, laissant à chaque étape loin derrière lui les autres membres du team, terminant la dernière étape.... 148 ème sur 1.300 participants. L'année dernière pendant sa première transalp sous les couleurs vertes, il ne buvait que de ... l'eau, mais depuis il s'est (très) bien intégré


IMG_3413.JPG


Phil 2, depuis qu'il se nourrit à l'Orval a progresser de 20 % par rapport à l'année dernière,


IMG_3411.JPG


 


Marc fut plus qu'impressionnant pendant cette transalp, se permettant de monter ... assis le Mortirollo,


IMG_3422.JPG


 Francis plus son âge avance, plus il devient (très bon), tous les membres du team souhaitant toujours avoir autant de punch et de jambes que lui à son âge, Liz fut d'un courage et d'une détermination à toute épreuve, respect,


IMG_3415.JPG


 


 et Richard pris plaisir à tester les expresso ( qu'il dit)  en route et à tirer le peloton du groupe D dans les parties plates.


IMG_3412.JPG


 Place à présent à la détente, notre directeur sportif nous ayant réservé une table dans un café proche de l'arrivée ou le team de lux prend petit à petit ses habitudes, vite rejoinds par nos amis néérlandophones Karel, Wim et Willy qui nous ont rejoints quasi toute la semaine le soir pour partager la bonne humeur légendaire du TDL


IMG_3426.JPG


. Rafraichissements houblonneux,


 


IMG_3437.JPG


 


 


 


 sandwiches et anecdotes de cette semaine au menu sans parler de l'obligatoire dos bollos ... Heu non tres bollos... Heu pardon quatros bollos proposées par Phil au grand plaisir de toute l'équipe qui ne se fait pas prier.


IMG_3448.JPG


Cette semaine, à la fois si longue et si courte, touche donc déjà à sa fin. Nous garderons chacun et chacune des souvenirs différents mais tous aussi beau les uns que les autres, une semaine une fois de plus très enrichissante sportivement mais également humainement.


 


 Nous ne pouvons que remercier notre encadrement sans lequel cette transalp aurait ete beaucop plus ardue : notre irremplacable directeur sportif aurele


IMG_3421.JPG


 


, et  nos (également irremplacables tant par leur doigté que par leur bonne humeur) : deux kines ( ne dites jamais masseurs à des kinės diplomés) max et quentin.


IMG_3436.JPG


 


Vivement la prochaine...  et à dans quelques jours pour le blog mis à jour avec les dernières photos


 


1000824_670133299679042_1560930647_n.jpg


9340_615097441841263_1683245776_n.jpg

13:04 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

01/07/2013

6th stage: Aprica - Kaltern 144 km 2890 M dénivelé

 

 
podcast

stage6.jpg

hoehenprofil_e6.jpg

 

Deja l avant derniere et 6eme étape de notre périple Transalpiens. Aprica-Kaltern, la plus longue étape de cette année 144kms avec encore quelques jolis cols au menu du jour. Une pensée ce matin pour notre coach, la pouliche de St. Hubert qui bascule, ce jour dans la décennie très sélect des plus de.... . Cela aurait été une étape taillée a 100% pour lui aujourd'hui hui, tout y était , des conditions meteo dantesques, un parcours reserve aux valeureux, des descentes ou faux plats descendants interminables, un kilométrage et denivele pas pour les chochottes.. Départ tardif et en ordre plus ou moins dispersé pour le Team de lux, Phil parti au stand Schwable pour régler son dérailleur di2 ( tient il semblait que le reglage était électrique aussi???), Gary et Phil2, pressé d'en découdre, partent un peu avant les autres. Une des grandes questions du jour, c'est veste de pluie ou non, Martin revenant même en toute dernière minute à la voiture pour enfiler un imperméable. Moins de chance pour francis et Phil qui font signé de loin a la tdl mobile qui partait. Quentin qui conduisait la voiture leur faisant signé a son tour ....pour continuer sa route. Départ neutralisé pour 15kms de descente en direction d'Edolo, il fait froid ce matin et certains coureurs tremblent sur leur vélo. A peine, arrivé à Edolo que le 1er col de la journée se profile, le Passo Tonale pas une pente effrayante loin de la, mais 30kms d'ascension tout de même.

 

1016279_671364172889288_857238175_n.jpg

 Des le pied, les groupes se forment et les meilleurs partent vers l'avant laissant leur compagnon d'infortune dans un regard. Gary, comme à son habitude, impose un rythme que Phil2 ne pourra suivre que 5kms, le chemin est encore long, il vaut mieux progresser à son rythme. Un peu plus loin,Marc monte comme s il roulait sur du plat, richard et phil essayant de tenir sa roue jusqu a 4 km du sommet. Marc, passera Phil2, non sans avoir pris des nouvelles, à 2kms du sommet. Impeccablement posé sur sa machine, il fait grosse impression. Au sommet du Tonale, un ravitaillement nous attend mais pas question de s'attarder, le mercure indique 2 degrés et un brouillard Digne du fog Britannique se profile dans la descente.

1011925_615952628422411_1355965450_n.jpg

 

day6tonale.JPG

 Descente glaciale pour tout le monde, la pluie s'en mèle, le vent, l'unique but sera de rester sur le vélo. Pas question de prendre le moindre risque malgré le froid qui nous tétanisent jusqu'au plus profond de nos entrailles. Phil2 reprend Marc et le passe, Martin le passera aussi. Marc déclarera à l'arrivée qu'il s'agissait là d'une de ses pires journées sur le vélo... Au bout de cette interminable descente, nouvelle montée qui réchauffe le corps et surtout les jambes, direction le Brezer Joch et ses rampes à plus de 10%, les 5kms sont

image.jpg

avalés tambour battant par Martin qui, après s'être informé sur les résultats de foot auprès de Phil2, s'en ira à la recherche de Gary. Quand a marc,il est repris, seul, par un peloton d une cinquantaine de coureurs dans lequel se cachait Phil, et ce a 1 km du pied du Brezer Joch, Phil n ayant même pas le temps de le saluer que l on attaque le col et des les premiers hectomètres, qui est ce qui laisse sur place tout le peloton, je vous le donne en mille, de nouveau marc, ré-impressionnant. Redescente et remontée vers le Passo Mendola, dernière difficulté du jour, dont la pente n'est pas de taille à effrayer les vaillants coureurs de notre équipe, même si les graphiques plastifié par notre old-timer ne semblent pas toujours conforme aux sensations ressenties sur le vélo (Thierry si tu nous entends..). S'en suit une descente toujours humide sur Kaltern, ou les organisateurs ont eu le bon goût de placer l'arrivée au milieu de la descente nous évitant ainsi quelques kilomètres qui auraient été superflus. Les membres du tdl etant surpris par cette ligne d arrivee a 8 km de l arrivee officielle mais que voulez vous, entre boire un bon verre de vin ou aller au briefing, les membres du tdl ont vite fait leur choix. Gary comme à son habitude, empoche l'étape en 5h12, Martin pointera à 5h20, Phil2 en 5h25... Ensuite marc, puis Phil 5 minutes plus tard, puis notre champion d Arville qui est en train de réaliser et de loin sa meilleure transalp,comme quoi c est avec les plus vieilles casseroles....Liz et richard terminant comme a leur habitude en Team soudé, en fait le seul Team tdl qui roule ensemble Notre seule préoccupation sera de rentrer à l'hôtel, ou pour l'anecdote les chambres étaient réservées pour ... demain, prendre une douche réparatrice, avaler une collation bien méritée Et nous soumettre au bon soin de nos kinés dont ils se murmurent qu'il s n'auraient pour une fois pas emprunte tous la même route... Mystère... Mystère également, la camionnette de Richard qui s'ouvre et se ferme à l'approche d'Aurele alors que celui-ci jure tous les saints de la terre qu'il n'a pas touché aux clés... Aux dernières Max aurait une déchirure des abdominaux provoquées par une crise de rire, les clés auraient été retrouvée auprès de Quentin Pour les photos il faudra attendre demain faute de connection internet

382509_615787291772278_1174217085_n.jpg

16:32 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |