26/08/2012

Etape 7 : Auron-Nice 175 km 29OO déni

auron.jpg

Nous logeons ce soir dans un petit hôtel bien sympathique sur la place de cette non moins bien sympathique station familiale et haut-lieu du VTT. Hier petit dernier souper en tête à tête TDL (excepté comme chaque fois, Thierry, qui loge cette fois à 8km d’ici). Petite hypoglycémie apéritive de Martin, puis salade et pâtes, comme d’habitude avant d’aller dormir tôt, comme d’habitude mais pour la dernière fois de notre vie de cyclosportif professionnel

 

stage7.jpg

 

Réveil à 5.00, le dernier jour pour pédaler 175 km et 2900 m de montagne. Cette année, pas de froid glacial et avec notre tenue spécialement conçue pour cette étape, nous ne greloterons pas (le coach a distribué des petits blousons longue manche en papier et donc jetable, single use). En effet le départ est prévu à 6.45 huit km plus bas, soit à Saint Etienne de Tinée. Départ avec le soleil qui se lève sur les cimes et en route pour 28 km neutralisés. On note une certaine nervosité chez les coursiers, ils cherchent à sauter de groupe en groupe, comme notre leader, Laurent. Le gros de la troupe du TDl respectera les consignes et notre champion sera bien esseulé.

 

 

CouilloleE.gif

 

Epingle à cheveu à droite et bonjour Couillole, nous voilà à pied-d ’œuvre pour le dernier « grand » col de la semaine. Seize kilomètres, onze-cent mètres d’ascension soit une bonne grimpée de l’Alpe d’huez avec 4 fois moins de virages, eux-mêmes remplacés par des petits tunnels où l’on peut un peu souffler.  Un bien pour un mal, en chemin on découvre le premier village perché de la journée, Roubion,

 

roubion.png

 

et un panneau nous annonçant les dix derniers km, quand il en reste tout bonnement 12.

Laurent passe, Riccardo passe puis Martin, les deux Thierry et Liz, en avance sur le dernier timing, cela aussi, cela devient une (bonne) habitude. On s’enfile un fabuleuse descente en empruntant les gorges du Cian, avec des parois pourpres, sous le soleil levant.

cian.jpg

Une vue magnifique qui nous coûtera bien trop cher : un coureur suédois de 40 ans, père de trois enfants, passera le parapet pour ne jamais en revenir. Putain de journée. Des groupes se forment et roulent avec l’énergie du dernier jour. Riccardo à donf. Puget-Thenier on passe un pont puis on s’enquille le col Saint Raphael,

 

st raphael.jpg

 

une broutille de 8 km, à du 4% : on remarque à peine que cela monte. Dans la descente, SuperMario n’a jamais mal aux jambes reprend le groupe de Laurent. Martin derrière puis le coach, puis ThierryW et Liz encore plus en avance sur son timing. Encore du plat pour atteindre le dernier col de la semaine, le col de Vence, 17 km, à du 3%, un col où l’on descend pour atteindre son sommet en quelque sorte. Richard l’avait reconnu avec Liz il y a 3 semaines et ils ne purent s’empêcher de « lâcher la purée ». Notre leader ne parviendra pas à suivre la roue du Richard, ni lui, ni les autres du groupe qui ne pourront que voir notre ami savourant un grand coca, la ligne franchie. Martin terminant devant Thierry qui lui s’amusa à faire le travail pour un triathlète gantois (pour une fois, ils ne pourront dire qu’ils payent et qu’on profite), les chroniqueurs se répandirent en analyses conjoncturelles : Laurent et Thierry seraient passés par la fenêtre ?, Richard et Martin se seraient-ils cachés toute la semaine ? Le Team de Lux  laissa disserter ces fainéants et fêtera dignement cette 49ième place au général.

biere.png

liz richard.png

 

 

vence1.jpg

 Descente neutralisée jusqu’au centre de Vence , petit repas (Thierry ne pût prendre qu’une pizza « cannibale ») avant de se mettre en convoi jusqu’au centre de Nice, sur la promenade des Anglais. C’est la deuxième fois pour Liz et Richard (Paris-Nice 2011) et Thierry (Hte route 2011). Presque tous ceux qui avaient dit la faire sont FINISHERs.  +/-130 abandons ou hors délais, où pire, pas venu.

nice3.jpg

 

Le petit coktail d’adieu, un peu triste dans ces circonstances tourna court, un violent orage déversant toute la pluie du monde sur ce petit coin de paradis. C’est là que chacun reprit sa route :Laurent et Martin dans un hôtel avant l’avion pour Montréal, Richar et Liz dans un autre en vélopoussette

 

pousse pousse.png

 

 avant de prendre un autre avion,  comme des leaders pour Genève et les deux Thierry comme des willy pour ramener  au lieu de départ, où les voitures TDL attendaient, tous les vélos et tous les bagages du team avant de reprendre les leaders

 

aeroport2.png

 

 et la route du Nord afin de vous conter de nouvelles aventures.

 

Demain nos diverse impressions puis le blog des courses à étapes se refermera jusqu’en 2013

 

nice1.jpg

nice blason.png

20:28 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

BRAVO.................J'ai beaucoup pensé à vous lors de la Vélomédiane.............trop dur. Ce que vous avez fait est trop dur exposant 10000000000000000000000000000000000000. Merci pour ces récits

Écrit par : M-Laure | 28/08/2012

j'envoie sur sur mon reseau cette page puisque c'est vraiment un site web très beau

Écrit par : assurance auto | 29/08/2012

Les commentaires sont fermés.