28/06/2012

Etape V Falcade- Crepano Del Grappa : 129 km - 3.047 m dénivelé

 
podcast

etappe5.jpg

 

Jour J-1 qu’on vous disait hier, et le Team de Lux a pris de la bouteille pendant la nuit et s’est réveillé en catégorie ….. grand masters, soit 100 années cumulées  pour les 2 honorables membres de l’équipe, soit à la 37 ème place en grand masters, malheureusement il nous faudra atteindre une prochaine participation pour basculer dans cette catégorie et nous allons encore pleinement profiter de notre dernière année dans la catégorie des jeunos.

 

Et oui, le coach aussi connu sous les pseudonymes :  pouliche de saint hubert, membre fondateur du tdl ( il aime le rappeler), eddy 2 et également récemment sous ceux de petit poney de saint hubert et petit sapin ( transalp 2012, voir la photo ci-dessous caché derrière grand sapin ) se rapproche à grand pas de la tranche d’âge de la maturité.  

 

Pour ceux qui feindraient de ne pas comprendre :

 

 

 

 c’est l’anniversaire de Thierry aujourd’hui 

 

et bien que ce ne soit pas (encore) Noêl, petit sapin ( Thierry)  s’est réveillé avec un petit cadeau en dessous de son oreiller offert par son coéquipier :

 

IMG_0269.JPG

 

 

 

Il était écrit que ce ne serait pas le seul cadeau aujourd’hui,  tant lui-même que son coèq ayant encore chacun une surprise dans leur musette ( voir plus bas).

 

Bon cela étant dit et cela étant fait, revenons à notre course chérie car le reste ne nous regarde pas, mon cher Thierry.

 

 Après un souper sympa dans une salle à manger sympa et typiquement italienne (ici , ils ne parlent plus deutsch) nous avons encore ferrailler pour « votre plaisir » puis nous avons été interpelé par un bruit grave et continu. Nous sortons sur la terrasse pour voir au soleil couchant un type qui fumait un énorme pipe ( ?), non, il n’y a pas de fumée, c’est une corne de montagne sonnant un petit air d’anniversaire ( ?) non  un air de montagne devant un magnifique paysage de cimes taillées au bistouri ( ?) non au rasoir. Quand tout le monde regardait un match de football, nous avions d’autres occupations. Nous avons ainsi passé une bonne petite nuit dans une chambre typiquement italienne pour récuperer avant l’étape reine de cette semaine, juste réveillés par un horde de voitures typiquementt italiennes se lançant à full speed devant l’hôtel.

Comme chaque matin, petit traitement spécial pour le plus jeune coureur de l'équipe

 

IMG_0493.JPG

 

Etape reine que l’on peut résumer ainsi ; un col à froid de 12 pions qui culmine à 2.000 mètres, ou cela devient une habitude nous repassons devant notre hôtel,  où Thierry se détacha, étant le seul à avoir chauffé la mécanique, vite repris par l’aigle du Kirchberg, la haute montagne étant le territoire des rapaces.  Un rikiki de descente ( 5km) avant d’enchainer avec le Posso Rolle, qui comme son nom l’indique était …. roulant et comme son nom ne l’indique pas offrant une vue au sommet sur l’aiguille de San Marcello (rien à voir avec notre ami de lîdje), avant de se coltiner 50 ( vous avez bien lu cinquante) kilomêtres de descente (fort) vent de face et d’enchainer 30 ( vous avez bien lu trente) km d’ascension pour croiser le Monte Grappa.

 

DVCI0006.JPG

 

Thierry, Marc ayant pris la poudre d’escampette et jouant au chat et à la souris, l’un dans les montées, l’autre dans les descentes. Francis se faisant se faisant sucrer son tour au point d’eau rajouté en dernière minute par l’organisation suite aux chaleurs importantes au pied du col. Chacun dans sa douleur  sauf Phil et son sosie qui , se croyant au tour de France en direct, se la jouèrent  en équipe, en se relayant façon team sky dans le col de Joux Plane, l’un avec un leader quelques minutes devant, l’autre avec son leader quelques minutes derrière.

 

Passage à 17 % où nous avons eu la même réflexion : ah si tire-fesse ( aka max le kiné) était là.

 

 Thierry, dans une  forme d’anniversaire, se voyant déjà remporter l’étape ( de l’armada team de lux) , ne vit pas venir le danger d’outre manche et se raccrocha à l’espoir de remporter l’étape de l’armada team de lux continental. Après ce chemin de croix de 30 km ( avec un dénivelé de 1.600 mètres), il ne nous restait plus qu’à inverser le dénivelé de ….1.600 mètres et ce en 20 km de virages dangereux et serrés.  Mais l’armada passa sans anicroches.

 

On se croyait déjà arrivé mais il restait 7 km de faux plat montant ( pour ne pas dire montée) jusqu’à Crespano del Grappa où Gary franchi la ligne en premie

 

IMG_0270.JPG

 

r suivi de Thierry qui s’offrit la victoire de l’armada team de lux continental pour son anif, son coèq lui apportant la victoire d’équipe tdl, talloné par les valeureux liègeois ( mais un peu cramé) puis par l’équipe des grands masters légèrement retardée suite à la longue queue au ravito eau ( dixit francis).

 

Chaud il faisait la ligne d’arrivée franchie ( 37 degrés), la chaleur et la fatique aidant,  la révolte grondait, notre hôtel se trouvant …. à 15 km, mais rassurez vous tout s’arrangera autour d’un bon verre de vin ce soir .

 

 Re-crevaison en direction de l hotel, la quatrième, on ne doit plus vous rappeler pour qui ……..

 

Photos, vidéos podcasts etc suivront après le souper.

 

Ici Bassano Del Grappa, à vos commentaires.

 

Vous avez le bonjour des gens de lîdje

IMG_0271.JPG

et de notre directeur sportif

DVCI0061.JPG

 

 

 

 

19:23 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Un an de plus mon cher Thierry,bon anniversaire
Longue vie , et toujours " rien que du bonheur."
D'après les récits il me semble que l'habitude rend chose
facile.
Bonne route........Joss

Écrit par : Cambrai | 28/06/2012

Super les gars, vous en faites des perfs sportives, mais en plus vous vous amusez bien, c'est extra.
Et surtout : profitez !!
NB Phil, es-tu sur que tes pneus ne sont pas sabotés la nuit :) ??

Écrit par : Gus | 28/06/2012

Les commentaires sont fermés.