27/06/2012

Etape III Bressanone-San Vigilio : 85 km - 2.939 m dénivelé

 

54px-CoA_civ_ITA_bressanone.png
podcast

 

 

 

 

 

 

etappe3.jpg

 

Ouf ca y est, ce maudit 2ème jour est passé ; pour nos nouveaux lecteurs  la 2éme étape a toujours été un jour  ou les performances du team de lux n’étaient pas à la hauteur des sommes misées  chez Ladbroke.  Ajoutez à cela la felonies du team de lux de lux (feignant un départ dans le 3ème sas alors qu’ils étaient dans le 2ème sas, pour nous dépasser dès le premier kilomètre pour essayer de nous saper le moral) mais ces basses manœuvres, une habitude pour eux, ne nous perturbent  plus.  Ils doivent tout doucement arriver au bout de leur latin car ils ont tout essayé : crevaisons en chaine,  plus d’eau dans le bidon, cadre cassé, pneu explosé et on vous en passe et des meilleures.

 

 

 

Le petit souper convivial de nouveau avec l’équipe veltec s’est terminé sur un petit bémol, nous avions décidé de prendre le dessert dans un  glacier mais damned, tous les glaciers de la ville étaient déjà clos. Gros coup au moral pour ze iron chicken qui n’a pas eu ses « très bollos »

 

Dodo vers 22 h sauf pour Grand Sapin  (Quentin) et tire fesse (max) qui se payèrent un petit bain de nuit intime

 

Après un petit dej et un buffet digne  de chez Lucullus, On part faire un  petit warm up avec un thierry concentré de chez concentré ( depuis hier soir déjà et réveil pour lui 10 minutes plus tôt pour parfaire sa préparation)  et un Jean Pierre en tenue de camouflage (entendez pas TDL soit 50 francs suisses + une tournée  d’amende et un cours du soir de lessivage à la main : on en fera un homme ! )

 

IMG_0239.JPG

 

.En effet l’étape commence directement par un talus de 30 bornes. Nous prenons ensuite la direction de la magnifique place du dôme de Bressanone pour rejoindre notre bloc de départ ( B pour tout le monde sauf Gary qui reste dans le bloc C).

 

IMG_0237.JPG

 

 Thierry est inquiet, nous partons en sens inverse d’il y a 2 ans. Après un passage dans les ruelles de la ville,  nous contournons celle-ci pour prendre non pas l’ascension du col  d’Erbe pas le côté connu et assez facile, mais d’un autre côté et patatras, adieu veaux, vaches, cochons,

 

 6 mois de préparation pour Thierry qui s’envolent, lui qui avait fait et refait cette ascension sur ses rouleaux via tacx et google map , qui avait analysé la dénivelée papier km par km, tout cela pour rien, cela nous apprendra à préférer un bon resto et un bon verre de vino rosso au briefing et pasta party de l’organisation.

 

L’aigle du Kirchberg prend les choses en main dès le début du col, on ne le rejoindra qu’à….. 20 mètres du sommet, encore un qui a inscrit l’étape en rouge dans son agenda………

 

Thierry est tel à lui-même ( que dis je, nettement mieux que lui-même), il ne lâche rien, s’accroche, se dépense sans compter, prend la tête du groupe dans les courtes et rares descentes qui entrecoupent cette interminable ascension dans les bois sur une route qui ne rend absolument pas et qui fait à tout casser 2 mètres de large. Les murs et les ponts de bois s’enchainent à ne plus finir avant de retomber enfin sur la fin de l’ascension  du col qui nous était familière.

 

Dans les mailots verts, Marc bascule en tête, suivi de Phil, du sosie de celui-ci et talonné par thierry qui malheureusement et comme à sa ( mauvaise) habitude en profite pour parfaire ses relations publiques , répondre à des interviews et poser pour divers magazines d’engins à deux roues non motorisés.

 

UG_STT12_01_0064.JPG

 

 S’engage alors la première descente de la journée et Jean Pierre et Marc perdent l’avantage quand Phil2 et Thierry marquent des points. Faut-il mieux dépasser des concurrents en montée ou en descente ? Autrement dit, psychologiquement, est-ce mieux de se faire reprendre par les autres en lente montée ou en lente descente. Phil2 n’a pas la réponse car il assure dans les 2 catégories et aujourd’hui Willy non plus car il a moins assuré que d’habitude.

 

 (Cela avait été son étape, il y a 2 ans). Nous posons la question à nos maîtres.

 

Ensuite c’est un série de montagnes russes avec en point d’orgue, le Furkelpass dont le sommet pointe à 8 km de San Vigil, par la route (mais en descente) du célèbre CLM du tour d’Italie, le Plan de Corones. Quoiqu’il en soit, nous sommes tous bien arrivés de cette truierie d’étape

 

DVCI0095.JPG

 

 

 où nous avons enchaîné toutes les montées vaches de la région et des vaches ici, c’est pas cela qui manque. Chez TDL nous sommes bien fatigués, et Phil qui doit, dans 10 jours, nager un peu (3,8km), rouler une petite balade de 180 km et courir le tour du quartier (42km) commence à s’inquiéter ferme et me prépare doucement à supporter son souffle dans ma nuque.

 

La ligne d’arrivée est  franchie  en 20 minutes de moins qu’il y a 2 et 4 ans, comme quoi, tel le bon vin, vieillir a parfois du bon.  Nous nous préparons pour 2025 où nous jouerons la gagne en super vipo !

 

 Ici nous sommes dans les Dolomites, les paysages changent, nous entrons dans le merveilleux, un des plus beau massif des alpes. Chaque ascension est payée par la vue qu’elle permet de voir. Le parlé local se latinise progressivement, ajoutant un air de vacance bien apprécié par le team au complet.

 

A étape clôturée en un temps record, à blog sacrifié, récupération et repos maximum.

 

IMG_0467.JPG

IMG_0474.JPG

 

 De San Vigilio nous vous envoyons cette carte postale afin de nous épargner quelques kopecs, à demain.

 

DVCI0113.JPG

 

Plus de photos ce soir, nous avons passé une soirée à jurer sur les connexions internet qui ne s'ouvraient pas pour nous. nous allons nous calmer par une petite balade à vélo et on s'y remet..... 

 

 

 

 

 

 

 

07:16 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Demain, c'est facile ... pour la météo.
C'est tout comme aujourd'hui avec min 5°c de plus.
Même plus besoin de téléphoner à Evelyne.
Riccardo

Écrit par : Riccardo | 27/06/2012

Félicitation à tout le monde pour ses 4 première étapes ! ;-)Courage tout le monde !
et papa : Arrete de te la couler douce en te fesant masser et va faire ton travail :-P
XD
Bisous xxx
J-&3

Écrit par : Ophélie | 27/06/2012

Courage bij de volgende etappe. Mooie ansichtkaart met Aurèle in de Dollemieten.
groeten uit Sint-Laureins van Marc en Annie

Écrit par : Annie | 27/06/2012

Les commentaires sont fermés.