22/08/2011

ETAPE 2 MEGEVE-LES ARCS 1800

!cid_F4334EFC-599C-4025-BD43-D467AAFF3D4B@lan.jpg

 

Nous nous etions quitté avant notre petit repas, en terrasse, dans le centre de Megeve, entouré par une multitude d’autres concurrents. Martin nous annoncait qu’il quittait le rôle de leader pour devenir photographe. J’en profitais pour annoncer que je quittais celui de porteur d’eau pour etudier la poussée des fleurs dans les cols alpins. Il ne restait donc plus que Francis comme coursier, cela la foutait mal. Après cette bonne réunion de travail, c’est le cœur léger que nous avons regagné l’hôtel. Un petit coup d’œil au classement pour se rendre compte que il n’y a pas plus de 17 equipes en duo homme, 1 en duo femme, et 4 en team. Ah que n’étions plus nombreux de coureurs du TDL…..

Après une bonne nuit, nous pouvons ce jour déjeuner  peinard et assis, puisque le départ est prévu à 8 heures.  Dans le sas, rapide passage en revue de nos compatriotes, Philippe,  Jan,  le cop de René, tout le monde est près pour cette étape qui n’est pas aussi simple qu’elle n’y parait.

Départ vers Flumet, en neutralisé pèpère, jusqu’au pied du col des Saisies, et c’est parti.

 

22082011coldessaisies_1.jpg

 

 Cela semble plus cool, et les groupes se forment pendant que les langues, pas encore trop sèches se délient. La montée, assez douce se passe bien pour le photographe, le biologiste et le coureur, chacun à son rythme. Belle descente vers Beaufort pour entamer le seigneur du jour, le Cormet de Roselend.

Ce col est parfait, les 11 premiers km se négocient dans un sous-bois rafraichissant par ces journées caniculaires. Un pourcentage pas trop contraignant puis on passe le col du Meraillet

Cormet11.jpg    Cormet14.jpg

 pour descendre le long d’un lac à l’eau turquoise pendant deux km et achever par 6 km, où le soleil apparaît, mais accompagné par un petit vent de face très sympathique.

 

cormet1.jpg

 

Au sommet, j’use deux bouteilles d’eau pour rafraichir le moteur, en interne et en externe et c’est ainsi, que tout mouillé je me lance dans une descente fantastique. Des passages en lignes droites bien visibles, des passages où il faut relancer, des passages techniques avec des tas d’épingles et un chaleur qui nous léche plus on rejoint la vallée de Bourg-St-Maurice.

La ville rapidement traversée (il faut remarquer une signalisation et des signaleurs irréprochables) on arrive au pied de notre première arrivée en altitude, les Arcs 1800. 15 km de montée régulière, pas trop pentue, sur une grande route et sous un soleil de plomb qu’il faut se farcir pour croiser la ligne. Chacun dans sa peine, on mettra une petite heure ou plus pour la franchir ; Martin sur le grand plateau, Francis dans un petit peloton, et Thierry seul, croisant de temps en temps le photographe de Tour Magazine.

Et voilà, la deuxième étape dans le rétro et sans douleur, on peut enfin penser à l’étape marathon de demain, avec la Madeleine, le Télégraphe et le Galibier, tout un programme en perspective. Petite pasta-party privée en terrasse, sieste puis étude des classements du coureur de l’équipe, partage des photos de Martin et connaissance de la vitesse d’éclosion des edelweiss. Le dodo est prévu très tôt car on doit remettre les sacs dans le hall de l’hôtel pour 4.45 !!!!

A cette heure, toujours pas de résultats sur le site de l'organisation, mais la seule chose que je peux dire est que, étant un concurrent fantôme, n'apparaissant qu'au scratch, mais dans aucun classement, il est tout à fait normal de n'être que l'ombre de moi-même.

  

les arcs1.jpg

Logo_les_arcs-132x81.jpg

 

17:23 Écrit par Thierry&Phil | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Salut l'équipe,vous êtes en montagne c'est dur,vous êtes là pour souffrir.Et avoir le moral est un plus.
Vous êtes des vernis faire 7 jours de montagne......
Bon courage à vous trois et à l'attaque demain......Joss

Écrit par : Cambrai | 22/08/2011

Vos récits sont aussi formidables que vos résultats...soignez-bien le coureur afin qu'il soit encore en mesure de faire la Transalp 2011 avec moi !! Gruss an Martin. Je continue â vous suivre, j'avais déjà vos résultats hier aprem...bonne chance aujourd'hui pour l'étape-reine.
Marc

Écrit par : Marc | 23/08/2011

ola coach pas de mélancolie..tu es sur ton vélo et à la montagne...alors appuie sur les pédales..des fleurs on t'en offrira..;-)

Écrit par : bpostal le gaucher | 24/08/2011

Les commentaires sont fermés.