02/07/2010

Day 6 Kaltern-Trento 118 km et 3050 de déni.

etappe06

 

C’était donc la troisième fois que Kaltern et ses vignes nous accueillait sur la Transalp. Les précédentes fois, c’était déjà un peu fête, car c’était la vieille de la dernière étape, qui ne dépassait pas 80 km. Ici ce n’est pas le cas car il reste 2 étapes et ce jour, nous devons réaliser l’étape la plus difficile de la semaine. En 30 km, on se tape deux cols extrêment pentus et quasi toute la dénivelée de l’étape.

Enfin, l’équipe TDL communique à nouveau. La nuit, très chaude, mauvaise pour tous les membres du team a porté conseil. Phil a revêtu la tenue de son nouveau sponsor qui lui paye son entraineur, sa caméra et son appareil photo.

DSC02443

 Nous descendons dans la chaleur de la vallée et  sur la ligne de départ pour se rendre compte que nous retrouvons nos vedettes TDLSDL dans le bloc B (qui regroupe les équipes entre 100 et 250 au classement général ).

DSC02441

 Nous y retrouvons également plusieurs amis de longues dates qui se demandaient si le Thierry n’était pas vraiment malade.

DSC02440

et notre ami Martin du Team De Lux Germany

DSC02445

Départ sur un tempo allegro ma non tropo pour 15 km de descente sur une grand route.

Geissler_6__Etappe_023

Nous savons tous bien ce qu’il nous attend, et cela nous prend vite à la gorge. 11 km, remplis de rampes à 18, voire 20% pour atteindre le village de Trudino les cinq derniers km sont épouvantables, j’en vois des qui poussent leur vélo à pied. Je me demande si les gosses du coin ont leur école dans le village ou si ils doivent se taper cette saloperie avant de faire leur devoir…. Il ne doit pas avoir beaucoup d’universitaires, plutôt des cyclistes pro. Petite descente et faux plat montant de 4 km où les pelotons ne se reforment plus, la fatigue est passée par là. Ensuite nouvelle descente pour arriver au premier ravito. Ici outre les traditionnels pastèques, oranges et bananes, nous avons droit à de l’ananas  et des petits knackers salés. Petit arrêt pipi et nous partons à l’assaut du Passo Menghen col peu connu (sauf peut être par l’écrémeur de col Sir Alex) soit 17 km dont les 8 derniers à du 9-10% de moyenne.

Geissler_6__Etappe_044

Sur le papier il peut ressembler au galibier , il existe en effet un petit pont à partir duquel les pourcentages  s’affolent.  De visu, aucun point de comparaison, les 9 ers km se réalisent au bord d’une rivière puis la roue se rétrécit et se tordionne dans un foret de conifères.

Geissler_6__Etappe_051

Geissler_6__Etappe_048

Nous devons quitter la fraicheur pour les 3 derniers km dans les alpages 

avec cerise sur le gâteau un petit lac côtoyant un refuge  avant de basculer. D’un avis collégial, le plus beau col depuis le départ.

Que nenni la journée n’est pas encore terminée. Descente de 20 km où se blottit le deuxième ravito et ou Phil attend le TDLSDL pour leur remplir leurs bidons et son coéquipier ( comme convenu avant le départ).  En effet, les 40 derniers km ne présentent plus de grosses difficultés mais un vent de face entravant la progression des troupes.   C’est derrière Phil qu’un peloton de 15 concurrents atteindra la dernière difficulté , 4 km qui ressemblent quelques peu à l’arrivée d’hier. Thierry se donne à fond, ne lâche rien et prend la tête. Personne ne suit le TDL. Nous basculons ensuite pour la descente finale vers Trento, soit 14 km de bonheur. 

Sécurité oblige, le temps est pris au bas de la descente avant l’entrée dans cette ville de plus de 100.000 habitants chef lieu de la province du même nom.  Les derniers km se feront à allure de sénateur dans les rues commerçantes ( mais n’ayant pas nos cartes de crédits….) pour mettre pied à terre sur la place du Dôme en plein centre ville.

DSC02452

A peine passé la ligne, on se plonge dans la fontaine ( ou plutôt on essaye de s’y faire une place) car la température est comme chez vous, suffocante, ici il fait 37 degrés. Puis Marc prends comme d’habitude la poudre d’escampette pour se goinfrer à la terrasse toute proche .

DSC02451

 Les alcolos du TDL, Francis et nos directeurs sportifs suivent.

Arrivé dans notre chambre d’hôtel se trouvant à 100 mètres de l’arrivée, on se rend compte que le TDL n’est pas classé. Après réclamation, un seul temps n’a été enregistré. Devant la bonne foi légendaire du TDL et après réunion de jury statuant sur le problème, les deux TDL sont gratifiés du même temps. 

Heureusement que pareille mésaventure n’est pas arrivée au team de lux super de lux car leur légende ce n’est pas la bonne foi.  Pour exemple ( parmi tant d’autres), chaque jour, dès notre passage de la ligne, Francis nous serre la main en mentionnant que cela fait déjà une demi heure qu’il est arrivé. Renseignements pris le soir sur le classement officiel, cette demi heure a fondu et est devenu quelques maigrichonnes minutes.

Bon on  est quand même bon joueur et on vous signale que Francis et Marc on très bien roulé aujourd’hui, ils terminent l’étape en 5h11 à la 28 ème place de leur catégorie. Au général, ils sont maintenant 26 ème de leur catégorie et  238 ème toutes catégories confondues. Ils progressent chaque jour. Malheureusement, dès la ligne d’arrivée franchie, Francis, exténué, à bout, a fait une chute. Le docteur du TDL n’étant pas encore arrivé, il a été pris en charge par l’équipe médicale de la transalp qui se sont occupés des premiers soins et lui ont apposé les compresses nécessaires.

DSC02366

L’équipe TDL,  ressoudée à partir du deuxième ravito comme prévu, chacun a fait preuve d’un zèle exemplaire afin de ne pas froisser l'autre  , on ne s’est plus quitté d’un centimètre.  Dès que nous avions plus d'un centimètre d'écart entre nous, on était sur nos freins. On termine l’étape en 5 H 18 à la 113 ème place dans notre catégorie et nous sommes 101 ème dans notre catégorie au général et 245 ème toutes catégories confondues ( à 7 minutes du TDLSDL)

A noter que nos amis du team Bierhôse ont porté le maillot scott attack aujourd'hui ( décerné à l'équipe qui fait la meilleure progression journalière au général)

Geissler_6__Etappe_053

 

(Déjà) plus qu’une étape. Snif Snif

19:44 Écrit par Thierry&Phil dans Algemeen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.