27/06/2010

1 er étape : Mittenwald - Solden

Gesamtstrecke:120,89 km
Höhenmeter:2669 Hm bergauf
Pässe:Leutasch, Kühtai

 

 

etappe01

nuit agitée car les villagois avaient remontés les cloches de l'église avant notre arrivée, soit une un glas tous les demi-heure avec à 6 h tapantes l'appel pour la première messe. Donc réveil une demi heure plus tôt.  On en était à regretter le cocq de Mme Cacheux.

Donc à 6 heures pètantes, thierry effleure sa table de nuit pour mettre en marche sa cafetière personnelle. Un vrai hollandais, il prend tout avec en vacances.

Petit déj copieux , déjà le soleil non seulement sur les sommets mais également dans la vallée. Au feu coupes vent, manchettes, jambières, on roulera light et tout court mais avec de la crème solaire.

DSC02330

DSC02329

Ptit échauffement de 12 km jusqu'à Mittenwald, le village de départ où nous rejoigons la ligne d'arrivée. Les photographes nous attendaient déjà

_DSC5118

 

DSC02333

DSC02335

 DSC02337

Départ neutralisé pendant 600 mètres le temps de passer dans le centre du village, avec juste devant nous Henka Kupfernager, championne de monde de cyclocross.

Geissler_1_Etappe_017

Comme d'hab départ ensuite sur les chapeaux de roue pour 120 km. Après .... 1 km on attaque déjà la première dificulté de la journée le Leutasch

DSC02320

et après .... un deuxième kilomètre, nous nous retrouvons déjà en Autriche.

Dès que l'on arrive sur le plateau, les gros ( plateaux) entrent en jeux et on s'accroche à 40 à l'heure pour aboutir à la deuxième côte du 1er col. Pas de Marc on s'inquiète, ni de Francis.  Suivant la tactique élaborée la veille , LPD6S prend de l'avance dans les 2 derniers km pour basculer en premier et prendre un poil d'avance dans la descente. 

Guidonage du guidon d'arville dans la descente, et première(s) inquiétude(s) de son cavalier. 

S'en suit 17 km de plat où nous retrouvons nos amis du bierhôse. On reste bien calfeutré dans le peloton, de nouveau en total fusion avec la tactique prévue.

Geissler_1_Etappe_029

et on attaque la pièce principale du jour : le Kuthai, soit 27 km pour un dénivelé de 1723 mètres. Dès les premiers rampes, Francis passe sans nous saluer ( soit il était déjà dans le roue, soit il est daltonien) et les 3 tdl grimpent de concert les 7 premiers avant que francis ne prenne congé de nous, fatigué d'attendre son coéquipier ( pourtant après son tour du luxembuerg et son tour de suisse, lance avait l'air en forme).

S'en suit une descente où l'on détasse la voiture de ROSE ( les mécanos de la transalp), eux aussi doivent satisfaire leurs besoins naturels. 2 km plus loin ravito. On appercoit Francis sur la gauche de la route. Dépité il tient son dérailleur en main et sa roue arrière est cassée. Même un Lance de Remy Champagne des grands jours n'aurait rien pu faire.  Nous prenant pour le service après vente Trek, il nous dit que le cadre s'est cassé au niveau de la patte arrière ce qui a  envoyé le derailleur dans les roues. On lui crie de s'adresser à son vélociste et que la voiture Rose nous suit.

Il recevra le vélo que l'on nous avait prêté lors du vol de nos vélos il y a 2 ans. Malheureusement ils n'ont pas descendu la selle et s'était le cadre de Phil.

Trèves de plaisanteries, cela aurait pu être beaucoup plus grave, au lieu de casser devant le ravito , il aurait pu casser en pleine descente.

La course continue pour tout le monde, malgré le fait que francis, non habitué à sa nouvelle selle a les boulettes qui chauffent.

re-trèves de plaisanteries, le plus gros reste à faire,

_DSC5453

 avec notamment 1 km à du 13%. Thierry reste scotché sur le bitume et s'est en ordre dispersé que terminons l'ascension. 

Magnifique descente vers Oetz ou se trouve le dernier ravito. Les troupes se regroupent pour les 30 derniers km en faux plat montant vers Solden.  Pour la troisième fois que l'on prend cette route, on décide de la monter ensemble à un rhytme qui convient à Francis (qui feind des crampes à ses boulettes ( biesse comme on est le croit) et on l'attend) et à thierry qui se remet difficilement de la montée du Kuthai.

On rejoint Marc et nous abordons les 10 derniers km dans un peloton de 20 unités dont 4 TDL. Suspense. A partir d'ici les versions du final diffèrent.

D'après le Team De Lux de Lux, qui ont discuté dans notre dos pendant 3 km, ils nous attendu et rouler pour nous pendant les 15 derniers KM.

D'après le Team De Lux, nous avons d'abord attendu Francis, abreuvé celui ci de nos bidons puisque les siens étaient vides ( bien qu'après nous l'avons vu boire à ceux ci) et ensuite nous avons été mal payé d'autant de courtoisies, francis et marc démarrant à tour de rôle en nous mettant en difficulté.  Cela a eu comme effet de libérer les dernières forces de thierry et de combler les 300 mètres qui nous séparer de ces fèlons du TDLDL et de les laisser sur place dans le dernier km.  Encore une fois Solden nous lave des infamies ( voir l'étape de l'année passée).

 

DSC02342

DSC02341

 

DSC02340

Au niveau du résultat, celui ci ne réponds pas à nos attentes, mais bon, on sait maintenu pourquoi le sélectionneur du TDL nous a envoyé parfaire nos gammes.

A l'hotel, petit cake, petit massage, petite piscine et pour francis un remontage de ses périphériques ( selle, pédales...) et abaissement de la selle. D'après son nouveau vélo pèse deux fois plus que sa maitresse habituelle. A notre balance il est ..... plus léger que sa casserolle Trek

On vous laisse là pour terminer notre récup car thierry m'a promis un podium demain.   

Ici Solden à vos commentaires.

 

18:48 Écrit par Thierry&Phil dans Algemeen | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

félécitation,mieux demain les saussus

Écrit par : saussus | 27/06/2010

1er jour de course,mise en route difficile par cette chaleur et avec les déboires de notre Francis,ce ne peut être que meilleur demain.Courage Joss

Écrit par : Joss | 27/06/2010

Reculer pour mieux sauter :-)
Le bond au classement demain n'en sera que plus important!
Venga venga

Écrit par : Quentin | 28/06/2010

Petite concurence saine entre TDL et TDLSL ... çà va faire monter l'adrénaline

Écrit par : Lance from Remy | 28/06/2010

Ah ben voilà, ça c'est de la gestion, partir à bonne allure et terminer la semaine à fond. Francis, je suis content que tu te sois enfin décidé à changer de vélo et à prendre quelque chose de correct, celui qu'on t'a refilé est tout simplement splendide ;)

Écrit par : gus | 28/06/2010

je comprends mieux! Voilà pourquoi j'étais inquiète cette journée. tout tourne à l'envers depuis ce matin. Biz à tous

Écrit par : mlaure | 28/06/2010

'Remontage de ses périphériques'... étant urologue, c'est une expression que j'aime beaucoup. Allez-y, copains! Waka, waka!

Écrit par : Thomas | 28/06/2010

Les commentaires sont fermés.