29/06/2009

2 ème Etape : Imst-Ischgl : 146 km et 2650 mètres de dénivelés

Réveil des troupes à 6h30, après une excellente nuit pour tout le monde. Nous conseillons vivement à nos connaissances (tant rapprochées qu’éloignées)  qui ont des problèmes d’endormissement ou d’insomnies de s’inscrire à cette petite balade en montagne en 2010 – on n’a même plus la force de ronfler ( ou de s’entendre ronfler), ni d’attendre le passage du marchand de sable.

 

Après le traditionnel graissage du postérieur, des cuisses , des chaines , des pédales et des cales ( le tout à l’huile de pépins de raisins 3 ème pression), direction la ligne de d’arrivée (d’hier) qui nous donnait le sésame pour repartir aujourd’hui. Les 3 équipes TDL in ze bloc B mais aucune tactique prédéfinie. Nous repartons pour une étape de 145 km , 2600 mètres de dénivelé, étape à l’identique à celle d’y il a 2 ans ( Martin, Thierry et lpd6S  ( le poulet de 6 semaines) ) ont déjà leurs repaires, il nous et vous suffit de retourner dans les archives du bloc.

Les premiers 20 km ( de Imst à Landeck) sont neutralisés, démarche prudente de l’organisation vu le trafic sur cette seule grande route qui descend la vallée. Dès les 1er rampes, Thierry se rend compte qu’il a abusé de Prosecco le soir précédent et que sa carburation a des ratés. Encore une fois, seul son co-équipier aura pitié de lui mais le sermonnera quand à ses excès.

Si hier, on était content de retrouver nos amis transalpien, ce second jour, on se rend compte de ceux qui ne sont pas là. Par exemple le team des Papas avec qui nous avions combattu lors des deux dernières éditions, ou ce grimpeur roux ressemblant à une grenouille.

Le premier col, l’Albergpass n’est difficile que lors des 6 derniers km et nous demeurions toujours les 6 « pistaches » ensemble, enfin de justesse pour Thierry et Marc et Francis.

 Passage par Petpneu sans dommage pour nous et sans passer par la case «revenez ici dans 6 mois » Ensuite visite de Dallas ou ni  JR ni Sue Hélène n’étaient présent.

bielerhohe

Au sommet, Martin chevauchait devant Francis et Emile, suivi par Marc et poursuivi par le famous TDL qui cette année, concurrence oblige, roule le plus souvent de concert, Phil supportant Thierry en montant et Thierry freinant pour Phil dans l’autre sens. Arrêt ravito et belle descente de plus de 20 km pour arriver au pied du deuxième col qui compte 43 km au total avec Les 14 derniers assez raide, du genre Alpe d’huez avec moins de maison, de replat mais en moyenne un plus grand pourcentage.

 Le début du col nécessitait donc plutôt des talents de rouleurs et ça, on connait. Au ravito situé juste avant ces derniers difficiles km, nous avions repris Marc et entrevu, au loin Sir Francis qui ne réalisera aucun arrêt aux différents stands. Pour un retraité, sa prostate et son hydratation (2 petits bidons) se portent bien, on peut confirmer. Par contre ses  pieds souffrent énormément et une consultation est programmée ce soir, quand il se sera bien lavé et parfumé. Il faut dire qu’à Arville, il se les roule la plupart du temps… Les solutions ne sont pas nombreuses et le mécano et le médecin envisagent de diminuer la hauteur de selle pour qu’il puisse pédaler avec les deux genoux.

De nouveaux dans le dur, Thierry lâcha prise et monta cette dernière difficulté à sa main, obnubilé par les 6 heures qu’il leur avait fallu il y a deux ans. Phil ayant pris de l’avance.

Lacets_BielerHohe4 Au sommet,

sans perdre un instant pour mettre un coupe vent, il s’élança dans les 20 km de descente à tombeaux ouvert et sous un petit orage bien rafraichissant. Passage à Galtur qui rappelle de bons souvenirs à Phil, notamment une soirée bien arrosée aux Willies avec  Ann et Stef ! A deux km de l’arrivée il rejoignit Marc et Phil afin de passer la ligne en tir groupé en 5H47, soit 13 minutes de mieux qu’en 2007. Une bonne gestion de la course pour tous, en somme. Peter et André Torrent nous rejoindront rapidement derrière cette ligne, à croire que l’entraînement et la masse importe peu dans ces épreuves.

Alors, grâce à nos willis, peut débuter la période préférée de tous, se faire du bien après tout ce mal : vêtements sec et chaud, boissons de recup, chaussette de footballeurs. Ensuite direction l’hôtel Sonne qui a hébergé tant de stars, dont l’équipe TDL il y a 2 ans, pour profiter de la piscine (ici à 30°),de la sieste, du compex et pour une partie du team (les vedettes) un massage professionnel.

Ce soir, Pas de Prosecco, pas de podium, on compte profiter de cette semaine de « repos » pour aller dormir au plus tôt. On prépare quand même l’étape du tour, non mais….

On ne pouvait clôturer ce compte rendu de la journée pour vous signaler que Françis, refusant d’attendre son coéquipier dans la descente ( au contraire du Team de Lux), est donc arrivé 124 secondes avant le team de lux mais son coéquipier arrivant derrière le team de lux, toute cette peine pour même pas une clopinette, mais bon il va encore nous casser les oreilles pendant 20 ans avec cette performance inutile. En plus il n’y a même pas de vélo à ranger dans un coffre, punition du dernier entre  françis et thierry. 

19:12 Écrit par Thierry&Phil dans Algemeen | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Et les gars, si on a bien compris, ce sont les 2 ainés qui mènent la danse ou quoi ? Allez bonne route et bon amusement !

Écrit par : Gus | 29/06/2009

Aventi Emile avait bien préparé son truc,Francis devant Thierry il en rêvait,Phil de concert avec Thierry...c'est nouveau
la marche en avant continue.Bon vent à toute l'équipe. Joss

Écrit par : Joss | 29/06/2009

AURELE SUIT VOS COMMENTAIRES ET AIMERAIT VS ENVOYER UN MAIL JE LUI AI EXPLIQUE; nOUS REGARDONS LES PHOTOS MAIS LES TEXTES SONT PAS LISIBLES; bONNE CHANCE DEMAIN

Écrit par : KATRIEN | 29/06/2009

bRAVO POUR VOS R2SULTATS LES GARS. pOUR CERTAINS VIEUX C4EST VRAIMENT BON; bON AMUSEMENT, bonne route et prudence. Charles

Écrit par : KATRIEN | 01/07/2009

Bravo pour tous, surtout Emile qui a choisi un bon partenaire, Le webcam est resté bloqué ce matin dommage Gilles voulais voir son papa et Solden. ps ns ne savons toujours rien lire.

Écrit par : KATRIEN | 01/07/2009

Les commentaires sont fermés.