26/07/2008

impressions du 355B

 

Bon encore une transalp dans la poche.

Mais de là

déart

a là,

arrivée

Il y a eu du chemin,

Phil et thierry

Il faut bien dire qu'une deuxième fois est souvent plus facile ; on sait à quoi s'en tenir, on devine ce qui a cloché, ce qui a marché et ce fut le cas pour moi.

Entraînement plus intensif et surtout régime strict me permettant de prendre le départ avec 6 kg de moins qu'en 2007!!! Cours accélérés de descente pour Phil. Et malgré son coaching personnalisé, son suivi indéfectible, son powertap, la première étape tourna au cauchemar par l'apparitiion de crampes incoercibles, le paralysant les deux dernières heures de course et les deux suivantes, le jettant bas son vélo. La cause demeure ténébreuse mais du courage il lui en fallu bien plus qu'à moi et le surpassement de lui et de ses appréhensions, il connait, je confirme. Heureusement, de jour en jour, il reprit du poil de la bête, sprintant chaque arrivée, me lachant allègrement scotché sur place lors de l'arrivée en côte de la 5ième étape.. heureusement que la dernière étape me revint...

Au total, cela m'a paru moins enchanteur, les organisateurs aiment aller chercher les gros pourcentages, les casse-culs, même sur de très petites routes, le mauvais temps nous a gâché pas mal de paysages magnifiques (de ce que j'en ai vu, les Dolomites sont bien plus belles que les Alpes) et puis bien sûr le vol, ce cauchemar..... merci à Phil qui a eu la meilleure réaction.

Certes le parcours semblait plus facile que l'an passé, mais cette année le départ était souvent placé au pied d'un col, sans neutralisation ni échauffement. La distance plus courte de certaines étapes invitait plus à accélérer qu'à admirer le paysage. Les conditions climatiques (Phil craignait les grosses chaleurs) ont été à mon avantage également (pluie, froid...)

tachepluiephilpluie

. Je ne parlerai pas de la dernière étape, pour laquelle j'avais pris une paire de roues spéciales (Merci Pat).

Cette année également nous avons vécu plus sur nous-même, en effet, le Team CARMA n'a pas osé remettre sa victoire de l'an passé en jeu et nous n'avons pas été aux pasta-party de l'organisation.

Vous savez que de petites tensions sont intervenues dans notre couple

bras

mais pas de quoi fouetter un chat... Thierry ne regardant jamais derrière et profitant de ses points "forts",

phildescentetachdescent

Phil se sentant parfois bien seul (quoique dans une équipe de deux, si l'un est seul, l'autre...)

Quant à la place, eh bien on progresse et sans cette maudite étape de plat, l'objectif était atteint (top 200). 19 places de mieux, vous imaginez si on maintient le rythme encore 10 ans ??

étape

km

vitesse

durée

poids

Test polar

Puls matin

Puls moyenne

Puls

maximun

sensation

1

141

27,8

5h05

74,7

3

60

147

180

++

2

124

23,4

5h18

74,7

3

59

134

157

++

3

90

20,1

4h37

75,3

2

55

140

162

+/-

4

101

26,9

3h46

76,5

2

50

139

157

+/-

5

130

24,6

5h15

76,1

2

54

136

157

+

6

117

25,3

4h36

74,7

2

54

133

160

0h +

7

156

40,3

3h51

74,3

4

51

129

166

++ cool

 Test polar : si 2 = normal, si 3 = anormal, prendre repos, si 4 = pas assez de variation, soit prendre un jour de repos ou un jour d'entraînement plus intensif.

14:21 Écrit par Thierry&Phil dans Algemeen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.