10/07/2008

5 e etape . sexten falcade

nous quittons avec beaucoup de tristesses l hotel bad moss, hotel 4 etoiles avec piscine interieure , spa, jacuzzi exterieur, massage, le tutti quanti quoi. Un petit plongeon dans la pisicine et un massage la vieille nous a fait enormement de bien, on se sent revivre. Rouler depuis 4 jours, vous rigolez.avant le depart, multiples changements de roues sur le velo de phil afin de diagnostiquer d ou vient ce bruit (roudoudou, roudoudou) sur le plus petit plateau, le seul en fait dont on se sert reellement cette semaine.nous commencons a trouver notre place dans le block B et nous voila parti pour 130 km et 3200 de denivelee (thierry appelle cela du pur bonheur, a chacun son point de vue !) Aujourd hui c est une etape qui fait peur .: gros pourcentages et montees interminables.Des le depart on attaque par le col du Kreuzberg suivi du San Antonio, tout cela sur 25 km: Dans la 1er descente que l on devale dans un peloton compact, grosse chute et cycliste inanime dans un tournant.on passe les 2 1er cols ensemble

TTCE0871

et dans la 2e descente thierry retrouve un gros groupe (+ ou - 150) et pedale dans le saindoux a 40 km h jusqu au 1er ravito ou le rejoint son porteur de bidons, caracollant dans un petit groupe derriere pour arriver just on time ( poids des extra bidons oblige)s en suit le gros moprceau du jour, ou l on arrive a 30 km h apres 2 cols, le passo Cibiana avec ses 9 km de montees dont 5 a du 9% si pas plus. Quand on a connu la planche des belles filles, rien ne nous fait plus peur. On s etonne d avancer comme des machines, on ne sent plus nos jambes sauf Phil qui tente, sans s en rendre compte, de le monter grand plateau...on bascule ensemble pour remonter directement au bas de la descente vers le passo Stolenza: Dans la descente, thierry assiste en direct a un parachutage d un canadien par dela la rampe de securite. Deontologie oblige, il lui demande s il doit s arreter ( c est la regle d apres l ordre des medecins). Nous traversons un super petit village ou nous devallons un chemin a du 20 % ( mais de nouveau super bien signale, 5 signaleurs sur 100 m).Il fait (tres) chaud, aujourd hui mais nous avons bien gerer. Notre moral a ete booste en croisant le premier panneau de signalisation indiquant la direction de Venezia. Le passo Stolenza nous semble long ( 17 km), heureusement le 2e ravito se situe a 5 km du sommet. Petit briefing de phil : thierry on s attend au bas de la descente. Phil repete une seconde fois au cas ou thierry serait un peu dur de la feuille. Et nous voila parti pour 25 km de descente. Des les 1ers km, thierry, comme d hab, prend la poudre d escampette. Au bas de la descent, phil ralenti ne voyant pas thierry et regarde derriere chaque arbre afin de voir si le seigneur de la route n est pas en train de se soulager. Que nenni, il est donc bien sourd. ( il va falloir acheter un appareil auditif pour la Transsaustria, phonac ?)Survient un long morceau de plat au bord d un lac avec un vent de face a faire reculer Cancellara. Phil se retrouve definitivement seul au monde, en train de se battre contre ce maudit vent et thierry se trouve a quelques encablures devant a 120 puls ( je dois encore verifier son fichier polar). La moutarde commence a monter au nez de phil.Nous attaquons une premiere pour la transalp : une arrivee en altitude apres une derniere montee de 7 km dont 2 dans un tunnel ( frais) avec un % moyen et une derniere rampe comparable a super besse. Apres le long tunnel, phil voit un point vert avec un sanglier au cul et son sang ne fait qu un tour, il fait exploser ses watts, depasse pelotons

Bild_122

, rattrape thierry ( qui dixit est toujours a 120 puls) lui jette un " c est pas cela la course d equipe" rageur et le depose a 100 metres: A l arrivee il s arrete devant la ligne et attend son coek.S en suit une petite altercation dont on vous passe les details ( des enfants lisent ce blog) donc ce sera lit separe ce soir.Nous decidons conjointement de supprimer les 2 heures de compex pour essayer de sauver non pas Willy mais notre couple. Il dottore Schautteeto Pepeto accepte de nous recevoir vu l urgence. Je ne vous dit pas le cout des consultations en Italie ( carte SIS connait pas, tout se paye en cash sans recu)... Vu que nous ne nous parlons plus, il nous prend chacun separement une demi heure et ensuite il essayera de recoller les morceaux. Entre honorable membre du Team de Lux, tout fini par s arranger autour d une bonne biere ( meme pas d orval ici).On en a oublie le classement, on a encore progresse sur cette etape, nous gagnons ( classement provisoire) 11 places au G. Remontee quotidienne depuis la premiere etape. Les equipes de notre categorie qui arrivent derriere nous ou avec nous ( souvent les memes) sont top 160 ( sur 560 equipes).L hotel se trouve a cote de la ligne d arrivee, pas plus de 20 m, merci papa Franck. Puis train train habituel agremente de l etape du tour, puis du giro feminin et pour terminer le tour d autriche ( on ne s ennuye pas, jamais vu autant de velo en si peu de temps) quand willy s en va reconnaitre comme d hab les 30 ers km de l etape de demain.plus que ( snif, snif) 2 etapes , demain etant la derniere etape de montagne ( 3000 m de denivelee) et ensuite 160 km de plat ( qui peut nous dire d ou viendra le vent entre feltre et bibione ) ( cote adriatique).pluie ce soir et dodo a cet heure ( 22h14)

22:08 Écrit par Thierry&Phil dans Algemeen | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Champions Hello friends,

seeing the photos I regret not beeing there. But I think this year it is harder to beat the team de luxe ;-))). On the other hand the aerodynamic of thiery is much worser - the long hair. I did not recognize you.

Good luck for the last days and write something in English.

Carsten

Écrit par : Carsten Nesemann (Team Carma) | 11/07/2008

Hé bé les ptits gars , dans tout couple qui se respecte, il faut de temps en temps pousser une petite"gueulante" bon voilà c est fait , alors encore bravissimo et continuez ,foi de cycliste cela en vaut la peine

Écrit par : jean-paul | 11/07/2008

Les commentaires sont fermés.