26/06/2007

3e etape Ischgl-naturns

 Etappe_03 copie

On avais dit etape de transition et l on etait parti pour sa.

Mais les organisateurs avaient pense autrement : en effet, pour mettre 2600 de deni sur 160 pions (la plus longue etape) sans grand cols et bien ils nous ont fait decouvrir toutes les petites routes pittoresques  et pentues de lq region. Des la sortie de l hotel, Phil remarque une crevaison lente de sa roue avant, ne faisant pas dans le detail, on lui change, pneu et chambre, ah que c est bien d avoir un mecano.

De nouveau, ils nous annoncaient de la pluie et d ailleurs la nuit fut bien arrosee, il y avait meme de la neige sur les sommets. De nouveau la journee a ete magnifique ( 22 degres en moyenne)

 

apres 20 km de descente neutralises ou la vitesse etait pour une fois plus raisonnable, virage a droite et 5 km de mur  de tobagil sur une route de 4 m de large avec 1150 cyclos a la queue leu leu. Ensuite long faut plat montant dans un  peloton de notre niveau (on vous laisse deviner lequel) qui nous menera au ravito en Suisse. Nouveau petit col pour revenir en Autriche (norbert hohe, 11 lacets a du 7 de pourcentage moyen)

trans6
 

 et passage en Italie vent dans le dos. Pour avoir une vue plongeante sur le lac de Resia avec son clocher englouti on s est farci un nouveau raidar et ensuite longue descente de 20 km ou thierry a fait la course avec un bus le depassant par l exterieur au milieu d un lacet, le grillant au freinage, phil observant le tout a distance d un oeil inquiet.

 

on va passe quelques cols pour ne pas faire trop long, ni pretentieux: Des notre passage en Italie, nous avons ete pris en charge par les carabinieri avec routes semi privatisees et signaleur a tous les carrefours.

Picture 492

si le vin ici est meilleur, les routes le sont moins que dans les pays du nord mais on se rattrape le soir.....

 

on traverse le centre pave de qlques villages anciens fortifies melangeant roubaix a la montagne, phil en vidra un w cup sur sa guidoline de degout et de tremblement.

 

on pensait arriver facilement au 2 e ravito mais pas de change, on se coltine un col inconnu sur le cotacol: Facile 10 km de long a de nouveau du 8-9 % avant de remplir son bidon ( sur chaque etape 2 ravitos 5 *)  et s est reparti pour une fin interminable mais avec une vue imprenable et a couper le souffle sur la vallee , on se serait cru en avion

Picture 450

 

re-descente et re passage dans des petits villages tyrolien-italien separe par d immenses plantations de pommiers et de vignes. Pas de chance, au bas de la fin de la descente en ligne droite a du 87 km h dans un tournant en angle droit accident, le 1er depuis le debut:

 

reste 15 km dans la vallee et petite surprise a 5 km de l arrivee grimpette de 3 bornes a du 8% pour visiter un autre petit village " la haut sur la montagne", visite non necessaire dixit nos cannes. Plongee vers Naturns et la ligne d arrivee que nous franchissons avec une equipe canadienne.

 

Temps 5 h 45 plus ou moins a la moyenne de 28, on est pret pour le cadeau d anniversaire (en avance de 2 jours) de thierry : le stelvio et ses 48 tournants a du 9 de moyenne.

 

on vous en dira plus demain il est temps pour nous de nous refugier sous la couette.

 

desole pour le texte mais on est en clavier qwerty

 

22:19 Écrit par Thierry&Phil dans Algemeen | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Contente de vs savoir sains et saufs!Ne vs faites qd mê ps trop souffrir ds le Stelvio...

Écrit par : clan | 26/06/2007

Pas mal pour des amateurs, je suppose que le "Blanc" enfin je veux dire le mécano doit être traumatisé de ne pas être sur son vélo avec vous. A cette heure avancée le Stelvio est déjà sans doute derrière vous, mais sans reportage TV j'imagine quand même certains visages .......
PBP n'étant pas loin, ne faites pas trop les rococos dans les descentes. Bonne route et puis bonne douche

Écrit par : charles nicolas | 27/06/2007

Les commentaires sont fermés.